• Andorre

    Toussaint 2014: après avoir passé quelques jours chez ma belle-famille en Ariège et la météo étant exceptionnelle pour cette période, nous nous rendons en Andorre pour 3 jours.

    Nous nous arrêtons au Pas de la Case (parking avec places réservées pour les campings car) pour quelques courses et pour nous renseigner sur les aires ou possibilités de bivouacer auprès de l'Office de Tourisme. Hors saison, les parkings de station de ski sont idéals (tranquillité et départ de randonnées), il existe ensuite peu de parkings pour se garer dans les villages et une aire à Ordino.

    Hormis le shopping (bon marché au Pas de la Case, plus chic et cher à Andorre la Vieille), l'Andorre est faite pour les sportifs et amoureux de la nature et offre une image bien différente de celle du  Pas de la Case, seule ville moche avec une architecture illogique et irrespectueuse de son environnement. Les autres villes et villages ont pris soin de bâtir toutes leurs constructions en pierre (marron foncé) et de les habiller avec des fenêtres, volets et balcons en bois afin de ne pas trop gâcher la beauté de la montagne (bien qu'elle soit mise à mal par les nouveaux chantiers, creusée encore puis bétonnée pour accueillir de nouveaux logements. La place est chère pour l'homme, tout est bon pour en gagner un peu).

    Andorre

    Première journée: trajet Ariège-Pas de la Case: déjeuner et courses

    Deuxième journée : station de ski Vallnord Arcalis- randonnée Lacs de Tristaina -Ordino

    Arrivée la veille en fin d'après-midi, nous avons dormi sur le plus haut parking de la station de ski Arcalis (au nord ouest de l'Andorre), seul camping car. Départ à 9h30 pour le circuit des Lacs de Tristaina ("Estanys de Tristaina" en catalan). Cette randonnée est un classique dans le secteur et vaut le détour. Niveau: facile/moyen, durée: 2h40, dénivelé: 220m. J'indique facile/moyen car tout dépend de l'entraînement du randonneur, par rapport à la plupart des randonnées "faciles" des Hautes-Pyrénées, je trouve que les randonnées "faciles" de l'Andorre requièrent cependant une bonne forme, la montagne étant beaucoup plus encaissée, les chemins de rando, c'est direct de la bonne montée...

    Cet itinéraire nous fait découvrir trois lacs naturels dans un cadre sublime.

    Andorre

    photo authentique, non retouchée !

    Andorre

    Andorre

    Par temps ensoleillé, le reflet de la montagne sur l'eau est un régal pour l'oeil et le photographe.

    Andorre

    Andorre

    Mes enfants sur un fond de carte postale

    Andorre

    Andorre

     

      au-delà du circuit des lacs, si on monte sur les crêtes, on aperçoit le côté français

     

     

    Andorre

    Nous rejoignons le camping car vers 16h puis nous descendons sur la ville Ordino. C'est le 31 octobre et les villages organisent tous une "castanera": châtaignes grillées. L'office de tourisme du Pas de la Case nous avait indiqué une aire, ça tombe bien.

    Andorre en redescendant de la station Arcalis, le "O" géant d'Ordino

    Andorre   Andorre

    Andorre

     


      Aire d'Ordino, près du centre historique.

       Borne-relais: 2 euros 1h d'électricité 2 euros le plein d'eau

          Vidanges

       5 emplacements réservés sur un parking voiture.

       Mur d'escalade à côté.  Route au-dessus mais nuit OK.

    Andorre

    Le vieux village

    Andorre

    Après avoir dîné  avec des "raciones" copieuses seuls tous les quatre à la cafeteria "El raconet - Vertical" dans la rue principale du vieux village avec un patron sympa désireux de communiquer et nous faire partager le goût des bonnes choses, nous nous rendons sur la petite place pour manger les châtaignes grillées pour 2 euros accompagnées d'un verre de Moscatel servi par un zombie... (c'est aussi Halloween!)

    Nous dormons sur l'aire, la nuit est bien mois fraîche qu'à la station.

    Troisième journée: col d'Ordino- randonnée "Tomb de les Neres" (pensons-nous...)

    J'avais repéré ce circuit circulaire de 3h de difficulté moyenne, 198 m de dénivelé sur une brochure. L'office de Tourisme d'Ordino nous confirme que c'est une randonnée intéressante dans les forêts puis avec une point de vue notamment sur le lac d'Engolasters et que le point de départ se situe au col d'Ordino sur le versant de Canillo accessible en camping car. Nous montons et trouvons non loin du col, une interdiction de passage, hauteur 2m50... nous redescendons et prenons l'autre versant, nous demandons à deux Andorrans si on peut monter, ils nous répondent que oui et pourtant idem... on retrouve ce panneau. Mon mari continue (on verra bien...) il n'y a rien (pas de tunnel ou travaux) qui empêche notre circulation. Nous nous garons au col en bord de route, il y a plein de voitures et de randonneurs (c'est samedi). Nous voyons un panneau "Bonys de la meres" et nous suivons... montée abrupte 45minutes dans la forêt, pas de point de vue, personne (où sont passés tous les autres randonneurs...?) redescente encore plus abrupte sur ce qui ressemble plus à une tranchée créée par un éboulement de pierres qu'à un sentier et nous doutons d'avoir emprunté le bon chemin... Un andorran remonte vers nous en courant (chacun son truc!), on lui demande où se trouve le chemin "Tomb de les Neres", il nous indique comment le rejoindre plus bas, on s'était bien trompés!

    Nous pique-niquons sur une prairie où nous voyons passer les familles qui ne se sont pas trompées.

    Andorre

    Andorre

    Nous repartons sur le bon chemin mais terminons en longeant la route car le balisage devenait bizarre et nous faisait redescendre beaucoup plus bas que le col... bref rando un peu ratée avec genoux en feu pour moi!

    Nous décidons de passer la fin de journée sur Andorre la Vieille aux thermes de Caldea. La seule possibilité de stationnement pour les campings cars à Andorre la Vieille c'est le parking payant bus couvert, à deux pas des thermes, près de la grande roue.

    Les thermes sont agréables certes, mais pour une famille c'est le coup de barre et le complexe est bruyant (les gens parlent fort et tous les bains sont accessibles aux enfants). Nous y passons 2h30 et à notre sortie, nous nous engageons dans la grande rue commerçante piétonne très animée et pleine de monde, c'est l'ouverture... du Shopping festival qui a lieu en novembre chaque année (nous ne le savions pas). Et là c'est la démesure: stand cocktails d'un côté, chorégraphie des employés d'une boutique de l'autre, chanteuse, DJ, drag queens, stand maquillage, sculptures réalisées avec des cintres, arbres et bancs habillés de laine, chaque enseigne rivalise d'ingéniosité pour attirer le chaland. Je regrette de ne pas avoir pris mon appareil photo car le contraste entre le centre historique, ses vieilles ruelles, le parlement et cette effervescence moderne est saisissant. Même sans ce festival, la présence de ces grandes artères marchandes dans une ville en pleine montagne a quelque chose de surréaliste. D'un autre côté, on a vu en traversant certains villages proche des stations, des hôtels de luxe et il y a sans nul doute une clientèle à attirer et à divertir.

     

    Andorre

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :