• Pays Basque Espagnol

    Escapade sur la Côte Basque Espagnole: 26 décembre 2015 - 01 janvier 2016

    Nous avions initialement prévu de séjourner à Cauterets dans les Hautes Pyrénées pour skier... mais face au petit nombre de pistes ouvertes et au peu d'enneigement de la station, nous avons décidé de profiter de la douceur des températures sur la Côte basque. Nous n'avons pas l'habitude de nous rendre en bord de mer ou d'océan en période hivernale que nous réservons au ski mais il faut bien s'adapter à la météo (que ceux qui doutent encore du réchauffement climatique lèvent la main!). Et ma foi, je dois dire que découvrir une côte et ses villages en hors saison, c'est bien sympa... pas de problème pour se garer et bivouaquer et sensation de vacances et dépaysement garantis à respirer l'air marin l'hiver.

    Pays Basque Espagnol

    J1 et J2: HONDARRIBIA

    Après avoir passé le réveillon de Noël à Tarbes, direction Hondarribia l'après-midi. Nous nous garons pour le weekend sur le parking au bord de la plage avec des dizaines d'autres campings car, essentiellement espagnols. Aucun souci pour stationner et y rester dormir sur cette période.

    J'ai choisi l'appellation basque Hondarribia et non pas Fuenterrabia (en castillan) ou Fontarrabie (en français), car c'est le nom indiqué sur les panneaux routiers alors mieux vaut ne pas s'embrouiller avec d'autres noms et je suppose que les basques préfèrent que nous disions Hondarribia alors mieux vaut pas les contrarier non plus wink2

    Bref, à l'embouchure de la Bidassoa, face à Hendaye (il y a d'ailleurs un bâteau-taxi qui relie les deux villes), Hondarribia est une  petite ville balnéaire bien sympa où l'on peut se balader le long de la plage ou monter au Faro Higuer pour avoir de beaux points de vue sur les baies d'Hendaye et d'Hondarribia (20km de chemin de randonnée au total...). Le centre-ville historique abrite quelques belles maisons typiques basques et la rue principale, piétonne, recèle plein de restaurants et bars à pintxos (tapas). C'est très animé le soir, les bars sont pleins (de français notamment). Quel plaisir de prendre l'apéro et de déguster nos tapas en terrasse un 26 décembre! Même pas froid! C'est exceptionnel.

    Pays Basque Espagnol  

     

     

     

     

     

     

    Vues depuis le chemin de randonnée El Faro HIGUER (parking face au camping El faro)

    Pays Basque Espagnol

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol 

           Pays Basque Espagnol

    J3: ZARAUTZ - GETARIA - ZUMAIA - ONDARROA - LEKEITIO

    Nous quittons Hondarribia et montons vers le col de Jaizkibel pour commencer notre itinéraire le long de la côte. De beaux moutons, de verts pâturages, de belles vues sur l'Atlantique puis des forêts d'Eucalyptus et beaucoup, beaucoup de vent sont au rendez-vous. Nous nous arrêtons à Getaria pour la pause déjeuner, joli village médiéval avec un port de pêche qui a la particularité d'avoir des infrastructures modernes lui permettant de traiter les poissons directement sur place.

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fin de journée, nous nous garons pour la soirée et la nuit au bord de la plage Karraspio avec deux autres campings cars, dans la commune de Mendexa qui fait face à Lekeitio. Le enfants se trempent les pieds et aimeraient bien rejoindre l'île de San Nicolas, accessible par marée basse. Le soir nous nous rendons à pied sur Lekeitio pour un verre et quelques tapas. Nous assistons à un superbe coucher du soleil.

    Pays Basque Espagnol

    Sur la route qui longe la côte, une tête de mort brr brr...

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

     

    La plage Karraspio vue depuis le camping car

    avec l'île San Nicolas

    Pays Basque EspagnolPays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Le port de Lekeitio

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    L'île San Nicolas et Lekeitio sur la gauche au lever du soleil

     

    J4: GERNIKA - BERMEO - SAN JUAN DE GAZTELUGATXE

    Avant de nous rendre à Gernika, nous passons à l'aire camping car de Lekeitio, très bien fléchée à partir du village (suivre les panneaux indiquant Parking P1 avec le symbole du camping car et de la fosse à vidange) pour y faire nos vidanges. Gratuite, une dizaine d'emplacements sur un sol plat. Présence de tables de pique nique. Une borne relais avec jetons (à acheter à l'office du tourisme je suppose) pour faire le plein d'eau. Cette aire est recensée et commentée sur le site camping car infos ainsi que sur le site espagnol suivant:

    http://www.areasac.es/v_portal/apartados/apartado.asp?te=2593

    Pays Basque Espagnol

       

    Pays Basque Espagnol

    Nous nous arrêtons à Gernika dans l'idée de visiter le musée de la Paix dédié à l'histoire de la Guerre Civile espagnole et au bombardement de la ville le 26 avril 1937, malheureusement le musée est fermé mi-décembre et janvier. Dommage, nous nous contentons d'observer la réplique du célèbre tableau de Picasso et de nous balader dans le parc des Peuples d'Europe avant de prendre un verre au soleil en terrasse. Ayant reçu une commande de la part du gouvernement espagnol pour l'exposition internationale des Arts et des Techniques qui se tient à Paris le mois suivant, il décide d'illustrer cette tragédie. Inspiré par la corrida, il évoque sur sa toile en noir et blanc la souffrance endurée par des hommes, des chevaux et des taureaux déchiquetés hurlant de douleur.

    Pays Basque Espagnol

    Eduardo Chillida Gure Aitarenetxea (La Maison de notre père)

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

                       Henry Moore Large Figure in a Shelter

    Nous rejoignons l'après-midi l'ermitage de San Juan de Gaztelugatxe. Il y a pas mal de places de parking mais je ne le tenterais pas en pleine saison car il y avait déjà beaucoup de monde et mieux vaut pouvoir se garer à l'entrée d'un parking pour manoeuvrer facilement (après c'est une question de chance et d'horaire aussi).

    Le mot basque Gaztelugatxe (j'adore ce mot, il est facile à prononcer!) veut dire "château-rocher". C'est un site incontournable sur la côte basque. Sa chapelle perchée au sommet, dédiée à Saint Jean-Baptiste, est reliée à la terre ferme par un pont en pierres et un étroit chemin pavé de 231 marches... Cette chapelle n'est pas celle d'origine, elle a été plusieurs fois brûlée et reconstruite. Le premier ermitage daterait du IXème siècle.

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    L'océan est agité dans cette zone

    Pays Basque Espagnol

    En fin d'après midi, nous nous rendons sur Gorliz pour la soirée et la nuit. Nous nous garons sur le grand parking en face du bord de mer. Nous rejoignons à pied Plentxia où nous trouvons un bar classique, typique, familial avec les mamies qui jouent à la Brisca, jeu de cartes espagnol auquel je jouais petite (ma mère est espagnole) avec des cartes représentant les oros (ors), bastos (bâtons), copas (coupes), espadas (épées). Il faut que je m'en procure un. Nous dégustons de très bons calamars à la romaine, des calamars frais, entiers (avec tentacules), rien à voir avec les ronds blancs caoutchouteux mangés parfois.

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    J5: BILBAO

    Aujourd'hui, visite du musée Guggenheim et de Bilbao. Pour l'avoir traversée et m'y être arrêtée plusieurs fois enfant avec mes parents, j'avais le souvenir d'une grande ville triste,industrielle. Mais la ville a bien changé, le musée lui a clairement donné une dimension internationale et le design architectural ne s'est pas arrêté à son édifice mais s'est étendu dans la ville (comme la tour Iberdrola et Isozaki). Le quartier qui abrite le musée a été aménagé de sorte à ce que touristes et habitants s'y sentent bien (Promenade Abandoibarra). Les rues commerçantes sont agréables et animées. Bilbao n'est plus seulement un centre économique mais une belle ville où la culture et une atmosphère plus moderne, plus "vivante" se sont invitées.

    Pays Basque Espagnol

    en arrière-plan: la Tour Iberdrola

    Pays Basque Espagnol

    Le musée Guggenheim avec à gauche Maman,  l'oeuvre de Louise Bourgeois

    Pays Basque Espagnol

    Maman, mesure près de 9 mètres de haut. Mais pourquoi donc choisir une araignée et en plus l'appeler maman ?!! Les araignées sont pour Louise Bourgeois comme un hommage à sa mère qui était tisseuse. L'araignée souligne également la duplicité de la maternité: la mère est à la fois protectrice et prédatrice. Elle tisse un cocon de soie pour ses petits mais aussi pour capturer ses proies: la mère incarne ainsi à la fois force et fragilité. Pour en savoir plus:

    http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/oeuvres/maman-2/

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Le musée accueille des collections permanentes et temporaires, parfois dérangeantes, toujours surprenantes, rien ne vous laissera indifférent. C'est une expérience unique à partager avec son conjoint et/ou en famille.

    AUTRES OEUVRES EXTERIEURES DU MUSEE

    Avec son oeuvre Grand Arbre et l'Oeil, composée de 73 boules dont les surfaces réfléchissent les environs et se reflètent les unes aux autres, Anish Kapoor a voulu créer l'illusion, montrer que nous avons notre propre vision du monde, vision qui peut être déformée.

    http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/oeuvres/grand-arbre-et-loeil/

    Pays Basque Espagnol

    Grand Arbre et l'oeil de Anish Kapoor

    Pays Basque Espagnol

     Les Tulipes de Jeff Koons

    Pays Basque Espagnol

    Ce bouquet de tulipes de 2m de haut sur 5m de large font partie de la série Célébration dans laquelle l'artiste crée des oeuvres qu'il associe aux fêtes d'anniversaire et aux célébrations en général.

    http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/oeuvres/tulipes/

    Pays Basque Espagnol

    Puppy, le West Highland Terrier, imposant gardien du musée mais qui semble doux et affectueux avec les plantes et fleurs qui le composent, est une autre oeuvre de Jeff Koons.

    http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/oeuvres/puppy-4/

    Après  un déjeuner à l'heure espagnole (il faut bien 3h pour faire le musée) dans une cafétéria avec des "platos combinados" (saucisses ou lomo acompagnés de frites, oeufs et croquetas, que des plats équilibrés que les enfants adorent!) nous passons le reste de la journée dans les rues commerçantes de la ville avec une pause "chocolate con churros" (des fois que les platos combinados ne nous auraient pas assez calés...!). Retour sur le parking de Gorliz pour la soirée et la nuit, pas de tapas ce soir, dîner léger!

      J6: BERMEO

    Petite promenade sur le front de mer de Gorliz avant de quitter les lieux pour Berméo. Nous nous installons sur l'aire de camping car qui se situe à côté du stade, du cimetière et d'une aire de jeux. Elle est gratuite et est équipée pour les vidanges et le plein d'eau. Bien qu'elle soit au dessus d'immeubles et d'un quartier, elle est calme.

    http://www.areasac.es/v_portal/apartados/apartado.asp?te=2596

    Pays Basque Espagnol

     

    Pays Basque Espagnol

    Nous longeons le stade puis le cimetière pour accéder à un petit chemin qui donne accès à la falaise qui surplombe l'océan, c'est magnifique.

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Nous nous rendons ensuite sur le port de Berméo avec une halte bien sûr dans un petit troquet pour y manger du poulpe cette fois. Le vent est froid, nous ne nous attardons pas trop, d'autant plus que nous voulons revenir à l'aire avant qu'il n'y ait trop d'agitation. En effet, c'est la "Nochevieja", le réveillon du 31 décembre. Des jeunes ont déjà commencé à lancer des pétards dans la rue en contrebas de l'aire, impossible de passer avec la poussette (la petite dernière a 3 mois) il nous faut la contourner.

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Pays Basque Espagnol

    Une fois dans le camping car, nous préparons notre repas de fête avec pour l'apéritif du champagne et des tartines de l'incontournable foie gras du Gers (un peu de pub pour mon département). L'aîné est impatient qu'il soit minuit pour vivre l'expérience des "las doce uvas", une tradition qu'il a apprise en cours d'espagnol au collège. Les espagnols ont pour coutume aux douze coups de minuit, d'avaler douze grains de raisin, un pour chaque son de cloche. C'est très sympa mais difficile...! Nous mettons la radio qui retransmet les douze coups de l'horloge de La Puerta del Sol à Madrid et c'est parti, le marathon raisin commence, on se regarde les bouches pleines, on rigole et personne n'a réussi à manger les douze raisins. Suivent des bruits de pétards et de feux d'artifice, nous sortons et comme nous sommes en hauteur, nous pouvons voir les feux d'artifices, il y en a à trois endroits différents, il semblerait que les quartiers se fassent concurrence, c'est tant mieux. La législation espagnole permet aux particuliers de se procurer de sacrés feux et pétards. Tout se passe bien, ceux qui l'utilisent doivent avoir l'habitude. La petite dort dans le camping car, absolument pas dérangée par le bruit!

    Le quartier se calme à 1h du matin et il n'y a aucun bruit sur l'aire, nos voisins camping caristes sont très raisonnables.

      J7: SAN SEBASTIAN et retour

    Nous quittons Berméo pour San Sebastian où mon oncle et ma tante nous attendent pour le déjeuner. Puis retour chez nous avec la pluie.

     

    Pays Basque Espagnol


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Mars 2016 à 17:17

    bonjour,

    Par hasard je "tombe" sur votre blog.J'apprécie beaucoup vos photos, vos commentaires
    sont aussi remarquables.
    Je vous mets dans mes blogs favoris.
    Amicalement
    Didier

    2
    Mardi 5 Avril 2016 à 18:10

    Merci pour vos encouragements. Je vous souhaite de belles découvertes et de beaux moments sur les routes et les sentiers.

    3
    HESBERT
    Lundi 13 Février à 19:10

    Très beau commentaire.

    Le jeu de cartes d'origine espagnole se joue aussi en Vendée (85) ils l'appellent le jeu d'aluette ou Vache, se joue à 4 et entre partenaires peuvent se faire des signes pour avertir le partenaire des cartes en main...

    Je veux aller au pays basque français et espagnol du 5 avril au 26 avril depuis Rennes (Chateaugiron). Je pense que je dois y arriver et j'ai vos indications merci...

    Amicalement

    4
    Mercredi 15 Février à 17:27

    Merci pour l'info surprenante, je ne savais pas que l'on trouvait un jeu de cartes similaire en France. En Espagne aussi on peut se faire des signes dans l'équipe pour se dire si on a de l'atout, des grosses mises, c'est rigolo. Bon futur voyage chez les Basques.

    5
    papinou65
    Mercredi 26 Juillet à 18:11
    bonjour fantastique votre documentaire sur ce voyage pays basque.bien pris tous les renseignements et sep on y vas youpi......bravo encore
      • Lundi 7 Août à 15:30

        Merci pour vos encouragements et bon voyage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :