• Hautes-Alpes

    Séjour itinérant dans les Hautes-Alpes - juillet 2015

    Ce début d'été étant très chaud (ça change de 2013 & 2014!), nous excluons la Méditerranée et décidons de passer nos vacances à la montagne pour trouver un peu de fraîcheur en soirée et la nuit. Nous connaissons assez bien les Pyrénées, proches de chez nous, mais pas les Alpes.

    Enceinte de 6 mois, je prévois de rester la semaine dans un camping bien équipé  autour du lac de Serre Ponçon (La Viste au Rousset, grande piscine...) et de faire quelques visites autour de la célèbre retenue. Toutefois, je ne réserve pas de nuitées à l'avance. Heureusement, car finalement, nous avons rayonné dans plusieurs vallées dans des campings plus petits et des aires au plus près de la nature. Mon mari et les enfants (11 et 13 ans) ont fait de très belles randonnées en alternance avec des visites et activités accessibles pour moi aussi.

    Un peu de géographie: les ALPES font partie de la région PACA qui se découpe ainsi. Nous nous sommes rendus dans le département des HAUTES-ALPES.

    Jusque-là, facile... me direz-vous. Oui, mais c'est au sein du département que ça se complique... (comme chez moi dans le Gers, il y a l'Armagnac, l'Astarac, la Lomagne etc, difficile de cerner les frontières pour les non-initiés). Les Hautes-Alpes se divisent en différents territoires: Pays du Buëch et Dévoluy à l'Ouest, Val Durance et Serre Ponçon au Sud, Pays du Guillestrois et du Queyras à l'Est, Champsaur, Pays des Ecrins et Briançonnais plus au Nord.

    Nous nous sommes concentrés sur Serre Ponçon et le Briançonnais avec un passage dans le Pays des Ecrins (Parc National des Ecrins).

    J1: Lundi 6 juillet: trajet Gers - Savines Le Lac

    Dur trajet avec la canicule mais nous sommes récompensés lorsque nous arrivons à hauteur du lac de Serre Ponçon. Les enfant sont impressionnés par la deuxième plus grande retenue artificielle d'Europe qu'ils n'imaginaient pas cependant si vaste... Mis en eau en 1960, il couvre 3000ha et avec son bleu turquoise, il s'intègre très bien au paysage montagneux qui l'entoure.

    Nuit au camping municipal de Savines Le Lac: Les Eygoires pour 32 euros à 4.

    Le camping a beaucoup d'emplacements ombragés et se situe en bord du lac accessible pour la baignade, c'est d'ailleurs notre activité de l'après-midi. Possibilité de se rendre au village à pied (2.5 km). Sanitaires propres et pratiques, bon accueil. Bon rapport qualité/prix.

    http://www.camping-savineslelac.fr

    Savines Le Lac est LE village point de chute des touristes sur la zone de Serre Ponçon. Commerces, marché, banque, cafés y sont regroupés. La municipalité propose aussi une plage aménagée et surveillée (j'y reviendrai plus tard dans l'article). Il y a également une aire de camping car, près du village, au bord de la départementale: un petit parking goudronné, pratique, certes mais je n'y passerai pas plus d'une nuit (passage routier fréquenté et pas de possibilité de mettre tables et chaises dehors). Peut dépanner cependant pour une visite.

         

     J2: Mardi 7 juillet: Savines Le Lac - Saint Appollinaire

    Nous nous rendons au village à pied depuis le camping (chemin protégé par un rail longeant la départementale). C'est jour de marché, ça tombe bien. Nous repartons avec des nectarines et du jus de pomme de producteurs locaux. Il fait très chaud, nous sommes en nage et commençons à nous inquiéter. En effet, nous avons passé une mauvaise nuit (chaleur suffocante), nous qui venions chercher un peu de fraîcheur en montagne, nous avons la même canicule que chez nous. Et l'employé de l'Office de Tourisme qui nous dit que monter en altitude ne servira à rien et que non, elle ne connaît pas de randonnées au-dessus de Serre Ponçon... Heureusement que nous nous adressons à la jeune femme qui tient un stand de l'Office de Tourisme sur le marché qui elle, aime la nature et la randonnée et nous renseigne très bien sur la vallée au-dessus et les campings.

    Nous plions bagage pour monter à 1400 m à Saint Appollinaire au camping Le Clos du Lac (Campéole) qui surplombe le lac de Serre Ponçon. Un petit lac de montagne se trouve à 50m du camping ainsi qu'un petit restaurant-bar-glaces. Après s'être installés, nous nous baignons parmi les truites Fario, gardons et vairons qui ont l'habitude de voir des hommes dans leur eau.

     

     

     

     Lac de Saint Appollinaire connu seulement des locaux et des campeurs

     

     

     

    Beaucoup de beaux papillons dans les Alpes mais aussi des mouches et de gros taons (pas agressifs toutefois) en altitude

     

     

    Il fait chaud mais il y a du vent en journée et la nuit est bonne, ouf!

    L'employé du camping est très sympa et, amateur de randonnées, nous conseille sur les incontournables autour du camping et dans la vallée du Briançonnais plus au Nord.

    J3: Mercredi 8 juillet: Saint Appollinaire: randonnée Aiguilles de Chabrières

    Journée tranquille au camping pour moi (lecture & baignade lac), journée randonnée pour les hommes qui s'attaquent aux Aiguilles de Chabrières (2400 m) dès 7h30.

    Randonnée pour public averti (ne vous fiez pas à l'âge de mes garçons, ce sont de bons grimpeurs, habitués aux randonnées). Départ du lac (1400m), arrivée sur les crêtes escarpées et parfois étroites: "les Aiguilles" qui offrent un beau panorama à 2400m sur le lac de Serre Ponçon. Dénivelé: 1000m avec un début de randonnée difficile (forte ascension). Circuit d'environ 10 km.

    http://rando.ecrins-parcnational.fr/fr/les-aiguilles-de-chabrieres

    http://www.altituderando.com/Les-Aiguilles-de-Chabrieres-2403m

    Mes hommes reviennent fatigués mais ils ont été récompensés de leurs efforts, jugez plutôt:

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cherchez la marmotte...

     

    Vues sur le lac de Serre Ponçon

        

    Deuxième nuit au Campéole, Le Clos du Lac, 42 euros les 2 nuits à 4. Sanitaires pratiques et propres. Camping simple en pleine nature. Wifi gratuit et prêt de livres. Petite épicerie sur place et dépôt de pain et de viennoiseries sur commande la veille jusqu'à 20h (juillet/août). Barbecue et congélateur collectif. Quelques jeux et une structure gonflable pour les enfants.

    Et... des écrevisses dans le ruisseau du camping...! (vous n'en ferez pas votre apéritif: espèce protégée).

    http://www.camping-closdulac.com/

    J4: Jeudi 9 juillet: Tour de la retenue de Serre Ponçon

    Aujourd'hui nous redescendons sur le lac de Serre Ponçon. Nous commençons par un arrêt sur le site des Demoiselles Coiffées de Pontis (entre Savines le Lac et Le Sauze du Lac). Nous empruntons le sentier qui monte sous les bois (20 minutes AR) jusqu'aux "Demoiselles", sorte de cheminées glaciaires, étonnant phénomène géologique.

     

      

    Ce bloc, perché à 30m du pied de la cheminée, pèse 800 tonnes...

    http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g1238440-d6999621-r296541267-Les_Demoiselles_Coiffees-Le_Sauze_Alpes_de_Haute_Provence_Provence.html#REVIEWS

    Nous rejoignons ensuite la petite commune Le Rousset pour visiter le Muséoscope du Lac qui retrace, au travers de maquettes et de films, l'histoire de la construction de la retenue et du barrage et qui fait resurgir la mémoire des villages engloutis et le sacrifice de leurs habitants pour assurer l'avenir des générations futures qui ne seront plus soumises aux crues torrentielles de la Durance et dont la terre irriguée et le tourisme apporteront travail et prospérité. Pause photo au Belvédère Ivan-Wilhem (ingénieur des Ponts et Chaussées à l'origine du projet du lac dès 1896), quelques mètres à la sortie du Muséoscope.

    http://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g1224626-d4730082-Reviews-Museoscope_du_Belvedere_du_Lac_de_Serre_Poncon-Rousset_Bouches_du_Rhone_Provence.html

    Après le déjeuner, nous continuons le tour du lac en camping car en nous arrêtant pour admirer les différents points de vue ainsi que pour observer l'étrange barrage: une digue en terre avec un noyau central d'argile étanche (technique répandue aux USA). L'histoire de ce gigantesque chantier est retracé au Muséoscope. 

    Nous terminons l'après-midi par une baignade à Savines le Lac, sur la plage "La Combette" (eau à 24°) au coeur du village.

    Nuit à l'aire gratuite de Pelvoux-Saint Antoine (parking de la station de ski). Borne euro-relais, épicerie Proxi à 30m, village avec un restaurant/crêperie ouvert l'été à 100m.

    J5: Vendredi 10 juillet: Vallée de la Vallouise: Pré de Madame Carle, randonnée du Glacier Blanc

    De Pelvoux, nous montons de très bonne heure sur Ailefroide (où nous repérons un camping pour la nuit), en direction du Pré de Madame Carle où nous nous garons (nombreuses places de parking: 2 euros pour 48h - présence d'un gîte snack bar - bivouac interdit et contrôlé) pour le départ de la randonnée du Glacier Blanc.

    Pour ma part je reste "en plaine", au Pré de Madame Carle où je me balade le long de la rivière avant de reprendre mes lectures en cours.

    Mais qui est donc cette Madame Carle? De retour de la guerre, un seigneur découvre qu'il est cocu et prépare une vengeance terrible... Son épouse adorant chevaucher sur le pré d'Ailefroide, le mari prive d'eau sa monture à tel point qu'assoiffée, celle-ci se rua dans le torrent, noyant sa cavalière...

    La Joubarbe, plante grasse souvent rencontrée dans les Alpes. Ici, dans le lit de la rivière.

    Départ pour les hommes sur le sentier de la randonnée du Glacier Blanc, pour bons marcheurs/grimpeurs. Un problème de signalisation au départ, il est indiqué "Glacier Blanc 1h30 (aller)", ce n'est simplement pas possible... Le Guide Michelin indiquait 4h aller-retour, ma petite famille a mis 5h sans traîner. Des gens, partis dans l'après-midi (et certains en baskets et débardeur...), ont fait demi-tour devant la durée et la difficulté. Pour plus de renseignements, un bureau d'information est ouvert au Pré.

    Cette randonnée ne nécessite aucune technique particulière ou équipement spécifique tant qu'on ne va pas marcher sur le glacier. Cependant, le matériel classique s'impose: chaussures de randonnée montant sur la cheville, tee-shirt+polaire, lunettes de soleil et crème solaire (soleil éblouissant et irradiant avec la réverbération des plaques du glacier).

    http://rando.ecrins-parcnational.fr/fr/le-glacier-blanc

    http://www.altituderando.com/Glacier-Blanc-et-Glacier-Noir

    Les corbeaux, peu farouches, se sont invités au pique-nique.

     

     

     Belles fleurs d'altitude que l'on a surnommées "barbapapa". Nous ne les avons pas trouvées dans le jardin botanique des espèces alpines et de montagne (Visite ultérieure) et vues que sur ce site.

    Après quelques recherches, j'ai trouvé son nom: la Benoîte grimpante.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nuit au camping d'Ailefroide pour 27.20 euros à 4: emplacements libres dans le pré (idéal camping car) ou dans la forêt ou près de la rivière (tentes). Aire de vidanges. Branchement électrique très limité près des sanitaires. Tous commerces à proximité (Ailefroide étant le dernier hameau dans la vallée de la Vallouise): épicerie/boucherie/dépôt de pain/pâtisserie, café, restaurants, boutique souvenirs. Coin sympa et animé, base pour les randonneurs et alpinistes.

    http://www.ailefroide.fr/camping/

       

    J6: Samedi 11 juillet: Vallée de Serre Chevalier: Briançon & Monétier les bains

    Aujourd'hui, c'est une journée pour moi avec activités partagées: la visite de la ville de Briançon le matin, et l'après-midi détente aux thermes de Monétier les Bains. Nous ne sommes plus dans le Pays des Ecrins mais dans le Briançonnais.

    Au carrefour de plusieurs vallées et sous le col de Montgenèvre qui mène en Italie, Briançon a été très convoitée par le passé (d'où son imposant fort militaire). Aujourd'hui, ce sont les touristes qui partent à l'assaut de la ville-sentinelle pour découvrir la cité Vauban avec ses fortifications classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pause déjeuner à la Crêperie de l'Eterlou pour 13.50 euros: Entrée: une crêpe, Plat: une crêpe, Dessert: crêpe sucrée ou glace. Record de prix à Briançon où on mange à midi au mieux à partir de 16 euros pour 1 seul plat+dessert.

    http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g219218-d3380510-r296532874-Creperie_l_Eterlou-Briancon_Hautes_Alpes_Provence.html#REVIEWS

    Nous montons l'après-midi sur Monétier les Bains pour profiter des thermes (bassins intérieurs et extérieurs, sauna, bains bouillonnants). Nous nous installons à l'aire de la ville, proche à pied des bains.

    http://www.lesgrandsbains.fr/

    Nuit sur l'aire de Monétier les Bains (en entrant au village, prendre à gauche vers le parking des remontées mécaniques). Aire du parking Les Charmettes, 4.80 euros+taxe de séjour que l'on paie à l'agent municipal lorsqu'il passe. Aire de vidanges. Borne euro-relais pour le plein d'eau. Village et thermes à 10 minutes à pied.


    J7: Dimanche 12 juillet: Jardin botanique Col du Lautaret - Téléphérique Glacier de la Meije à La Grave

    Dans la matinée, arrivée au Col du Lautaret pour la visite du jardin botanique. Ouverture de début juin à fin septembre de 10h à 18h avec des floraisons optimales entre le 1er juillet et le 10 août. Compter 1h30/2h de visite.

    https://www.jardinalpindulautaret.fr

    http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g644141-d4922117-r296537004-Jardin_Botanique_Alpin_du_Lautaret-Villar_d_Arene_Hautes_Alpes_Provence.html#REVIEWS

    Le jardin présente plus de 2000 espèces de fleurs issues des Alpes et des principales montagnes du monde. Le jardin a été crée en 1899 par l'université scientifique de Grenoble. Depuis lors, le jardin a trois missions: présenter la diversité des plantes des montagnes, sensibiliser le public à la conservation des plantes menacées et participer à la recherche sur les écosystèmes alpins (adaptation des espèces et effets sur la végétation du changement du climat et des pratiques agricoles). Le jardin peut développer et enrichir ses collections car il fait partie d'un réseau international d'échanges de semences.

    On y retrouve des fleurs croisées lors des balades sur lesquelles nous pouvons mettre un nom ainsi que de nombreuses magnifiques espèces. Emerveillement garanti.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La PULSATILLE souvent vue en balade.

    LE LIS MARTIGON souvent rencontré.

    L'EDELWEISS.

     

      

     

     

     

    Changement de décor pour l'après-midi avec l'ascension vers les Glaciers de la Meije et de la Girose à 3200m par le téléphérique de La Grave (50 euros forfait famille: 2 adultes + enfants de moins de 20 ans). Un premier arrêt à 2400m permet un premier point de vue et offre des départs de randonnées. Ensuite, cap vers le glacier pour le panorama sur les différents pics et cols des alentours: Le mont Meije, le Rateau, le col du Galibier... légendés par deux tables d'orientation. Petit bar/resto en haut et tables de pique-nique. Marche sur le glacier uniquement avec un équipement spécialisé.

    http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g196682-d3458044-r296884014-Telepherique_des_Glaciers_de_la_Meije-La_Grave_Hautes_Alpes_Provence.html#REVIEWS

    le téléphérique, un peu oppressant de passer de 1450 à 3200 m d'altitude...

    Station finale & restaurant d'altitude

    Glacier de la Girose

    Nuit-bivouac au Col du Lautaret.

    J8: Lundi 13 juillet: Col du Galibier - Savoie - Col de Mont Cénis - Italie: Susa - Col de l'Echelle

    Nous quittons le Col du Lautaret pour le mythique Col du Galibier. Petit arrêt incontournable à la frontière des Hautes-Alpes et de la Savoie.

    Mais ça m'a l'air fastoche en vélo...  !!

     

    Nous descendons ensuite vers Valloire, en Savoie donc, le but de la journée étant de se rendre en Italie (c'est mon petit caprice...) sur le village de Susa (Turin est un peu loin à partir d'ici. C'est une excursion classique à partir de Serre Ponçon avec la ville médiévale de Cunéo).

    Côté Savoie, il y a davantage de forêts et les alpages sont plus verdoyants. Il y a aussi les fameux chalets avec les balcons de bois et leur lot de géraniums. Le camping car continue sa journée spéciale cols (le Tunnel de Fréjus étant fermé pour une durée indéterminée), nous enchaînons les cols qui nous permettent de voir de beaux paysages certes, mais le conducteur et le véhicule en auront leur compte en fin de journée...

    Joli fort aperçu en remontant de Valloire (ville animée & grande station de ski).

    Joli lac au niveau du Col du Mont Cenis. Au premier plan: l'Aster des Alpes (sorte de marguerite).

    Arrivée à Susa, Italie vers 13h30. Il fait une chaleur écrasante. Nous garons le camping car puis nous nous installons dans une pizzéria (ben oui, rite obligé tout de même) avec un vaste choix de grandes pizzas pour ... 5 euros!

    Pizza Kebab / frites: idéale pour un ado!

    Susa est une petite ville (7000 habitants) du Piémont dans la province de Turin. Elle a été fondée par l'empereur Auguste dont la ville conserve les vestiges d'arc et de château. De 1796 à 1814, elle fit partie de l'empire français.

     

     

     

          Cour intérieure de la mairie qui a besoin d'être      rafraîchie

    L'Arche d'Auguste.

     

     

     

     

    Après cette escapade italienne, nous remontons sur la France par le Col de l'Echelle pour rejoindre la vallée de la Haute-Clarée et Névache.

    Nuit à Névache, camping Fontcouverte. Camping car + 2 adultes = 11 euros. Enfants 4 à 15 ans = 2 euros. Jeton pour la douche (5 minutes d'eau chaude) = 1,50 euros. Pas d'aire de vidanges. Placement libre. Camping bien rempli déjà mi juillet. Présence d'une petite auberge proposant des menus avec des produits locaux à côté du camping.

    http://www.camping-fontcouverte-nevache-alpes.fr/

    J9: Mardi 14 juillet: Vallée de la Haute Clarée - Névache - randonnée Lac du Serpent et Lac Laramon

    En Haute Saison, une navette payante permet de relier le village Névache au camping et parking départ de randonnées de Fontcouverte toutes les 20 minutes. En raison de la route étroite, la montée en camping car s'effectue uniquement à partir de 19h. Si vous voulez redescendre en journée, mieux vaut suivre de près une navette qui vous ouvre la voie (avec l'accord du chauffeur), ce qui nous a été judicieusement conseillé.

    Il y a un autre camping avant le village de Névache, en bord de rivière: Camping La Lame. Il faut marcher pas mal pour atteindre le village cependant. Il semble aussi qu'il y ait une aire (ça faisait un peu terrain abandonné ou alors aire rudimentaire...).

    http://www.nevache-tourisme.fr/fr/campings/camping-de-la-lame_163.htm

    A Nevache, le public est davantage familial alors qu'à Ailefroide, en raison de randonnées plus difficiles, il y avait plutôt des randonneurs confirmés. Mon mari et les enfants ont fait la randonnée du Lac du Serpent et du lac de Laramon,  beaucoup plus facile que celles effectuées auparavant, c'est une randonnée familiale. Compter 3h AR. Possibilité de ne faire qu'un seul lac: celui de Laramon.

    http://www.altituderando.com/Lac-Laramon-et-lac-du-Serpent

    A certains endroits, les marmottes, habituées à voir du monde et à être nourries, ne sont pas farouches. Cependant, il ne faut pas s'en réjouir et ne pas perdre de vue que c'est sympa de voir cet animal mais qu'il doit rester sauvage pour sa santé et sa sécurité. En effet, lui donner une part de son pique-nique habitue la marmotte très gourmande à s'approcher des hommes pour réclamer une nourriture qui ne lui est pas adaptée et qui à terme provoque eczéma et diabète.

    Une dernière carte pour situer les différents centres d'intérêt du Briançonnais:

    J10: Mercredi 15 juillet: trajet retour

    Et voilà! Notre petit séjour nature dans les Alpes est terminé. C'était bien sympa. Que la France est belle, que nos montagne sont magnifiques! Il ne faut pas passer à côté.

     

    Fleur des Alpes: photo originale déclinée en différentes versions retouchées avec Befunky.com

    Hautes-Alpes 

    Hautes-Alpes  

    Hautes-Alpes

       

    Hautes-Alpes


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre 2015 à 20:18

    Je viens de lire un joli reportage, beaucoup d'endroits que je ne connais pas et d'autres que nous avons visités et qu'il est toujours agréable de regarder avec un autre œil.


    Je vais continuer ma visite sur tes pages.


    à très vite


    Jacqueline

    2
    Samedi 31 Octobre 2015 à 13:38
    Les hautes Alpes sont superbe, Embrun est un très jolie village. Il faut aussi passer par Les Crots pour aller faire du cheval. Pas besoin de coc pour son véhicule.
    3
    cecile
    Samedi 30 Juillet 2016 à 20:55

    tres beau reportage, belles photos et explications, cela donne envie .... merci de votre partage.

    4
    CABROL
    Mardi 8 Août à 14:07

    Excellent blog/reportage, parfaitement écrit, qualité devenue rare et qui le rend d'autant plus agréable à lire pour la génération des septuas ...!

    Un grand merci; il va servir d'épine dorsale à notre prochaine escapade en camping car ... et pourquoi pas demain ?

      • Mardi 8 Août à 14:59

        Merci pour vos encouragements. Je suis comme vous, lorsque c'est mal écrit avec des fautes ou des raccourcis type langage SMS, pour moi c'est rédhibitoire même si je suis jeune quadra. Bon voyage dans nos belles montagnes alpines.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :