• Introduction

    semaine à LONDRES

    J'ai découvert Londres à 21 ans à l'occasion d'un job d'été: femme de ménage et serveuse dans une auberge dans le quartier de Belsize. J'ai eu ensuite l'occasion de m'y rendre plusieurs fois pendant une année scolaire passée dans un lycée à Brentwood dans l'Essex au Nord-Est de la capitale en tant qu'assistante de français. Devenue professeur d'anglais, j'y suis régulièrement allée avec les élèves, en bus, au pas de course... mais heureuse de leur permettre de voir cette capitale incontournable pour un budget intéressant (car en individuel, les prix font déchanter!).

    Je m'y rends enfin avec mon mari (qui lui aussi a connu Londres au travers de son expérience professionnelle) et mes deux fils adolescents sur 7 jours qui vont me permettre de leur faire découvrir les plus beaux sites de la ville mais aussi de flâner un peu dans les quartiers typiques et cosmopolites, m'arrêter quand bon me semble, suivre mes coups de coeur, bref; ce que je ne peux pas faire avec 48 élèves derrière moi!

    Semaine à LONDRES: du 22 au 29 octobre 2016

    vols AR avec Easyjet depuis Toulouse - Location appartement Fonthill House (quartier Islington, près de Finsbury Park & Arsenal - Zone 2) sur Booking.com 

    J1: Samedi 22 octobre: petit aperçu du WEST END

    Nous arrivons à l'aéroport de Gatwick à 8h00. L'agence immobilière nous permet de passer déposer nos bagages à l'appartement en fin de matinée mais nous ne pourrons pas nous y installer avant le début de l'après-midi, le temps que le ménage soit fait. Rien ne presse, donc. Nous prenons le train Gatwick Express  jusqu'à la gare Victoria où nous prenons un English breakfast, le fameux petit-déjeuner avec des oeufs au plat, des haricots blancs en sauce, du bacon, des champignons. Le ton est donné, pas de doute nous y sommes! Les enfants sont contents de goûter enfin ce petit déjeuner qu'ils voient chaque année dans les premières pages de leur manuel scolaire d'anglais...! Nous prenons ensuite le métro sur la Victoria Line qui nous amène directement à l'appartement, l'arrêt Finsbury park est à 3 minutes.

    semaine à LONDRESLa boutique Arsenal à côté de la station de métro

    Finsbury Park

    semaine à LONDRES

    Nous croisons le locataire précédent, saluons la femme de ménage, déposons comme prévu nos valises puis nous partons à la découverte du quartier. Nous arpentons les rues commerçantes, il y a de nombreuses boutiques de robes de soirées très colorées et "brillantes", des vêtements peu chers, des restaurants de toutes nationalités, le quartier est populaire et hétéroclite sans être pour autant "craignos". Nous faisons une petite balade dans le parc Finsbury avant de retourner sur nos pas afin de faire quelques courses et de revenir à l'appartement. Les formalités avec l'employé de l'agence ont été vite vues: remise des clés, pas de caution, la consigne d'appeler une demi-heure avant notre départ à la fin du séjour. C'est très bien. Nous déjeunons à 14h, nous nous reposons un peu puis nous nous rendons dans le West End : Leicester Square, Soho, Chinatown, Piccadilly Circus, zones très animées et grouillantes de monde un samedi soir. Nous revenons dans un "double-decker bus", l'iconique bus à impériale rouge de Londres.

    semaine à LONDRES

    Le West End comprend (entre autres) Soho: quartier apprécié pour sa vie nocturne, ses bon restaurants et bars. Chinatown: un autre monde, d'autres saveurs dès que vous franchissez le "paifang" (porche ornemental) oriental du quartier chinois. Piccadilly Circus où le trafic est dense, les badauds agglutinés autour de la statue Eros pour capturer dans leurs écrans les panneaux publicitaires. Leicester Square: quartier des cinémas et des attrapes-touristes (restauration et souvenirs plus chers)

    Le West End, c'est aussi l'imposant Trafalgar Square et le National Museum Gallery , place dominée par la Colonne Nelson à la gloire de l'amiral , Covent Garden et ses artistes de rue, sans oublier les deux rues consacrées au shopping: Oxford et Regent Street.

    semaine à LONDRES

      Maître Yoda médite devant le National Gallery

        & artiste de rue à Covent Garden

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     Nouvelle ligne arrondie des bus à impériale dans Oxford Street

     

     

     

     

     

     

     

    J2: Dimanche 23 octobre: quartiers BRICK LANE & SHOREDITCH - La CITY, ST KATHARINE'S DOCKS et TOWER BRIDGE, TOWER of LONDON

    Le vent est frais ce matin et le ciel nuageux, nous avons clairement perdu quelques degrés par rapport au sud de la France. Tant pis! Nous allons nous réchauffer au contact de l'exotisme du marché du quartier indien Brick Lane (métro Aldgate East). Appelé également Banglatown en raison de l'importante communauté Bengali qui y réside, le quartier s'étend de Bethnal Green à Whitechepel High Street (antre de Jack l'Eventreur...) en traversant Spitalfields et jouxtant Shoreditch, quartier du street art. Il y a donc largement de quoi faire.

    Comme dans Chinatown, un porche ornemental oriental vous signale votre entrée dans le quartier. Fripes, vinyles, accessoires vintage, étals dans les rues, galeries chics, marché de saveurs...mélange de vieux, de neuf (concept marchand Boxpark), vous trouverez tous ces éléments qui cohabitent dans une joyeuse confusion de goûts et de couleurs dans Brick Lane. Sans oublier, les différentes pièces de Street Art à découvrir au fil des rues et intersections. Le côté cosmopolite de la capitale britannique prend tout son sens ici dans ce fabuleux dédale.

    semaine à LONDRES

      

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRESsemaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     

      

     semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRESsemaine à LONDRES

     

     

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     semaine à LONDRES

      

     

     

     

       

      Boxpark: toutes les boutiques sont des containers de bateau. semaine à LONDRES

                    

    Je ne peux que recommander de goûter au poulet Tandoori ou Tikka Massala.

    semaine à LONDRES

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pause déjeuner au marché, 5 £ une barquette bien garnie de Poulet tikka massala et de riz et ça repart! Nous terminons avec un crochet sur le Colombia Flower Market soi-disant authentique d'après notre guide... nous ne nous y sommes pas sentis à l'aise, la rue du marché est étroite et bondée de touristes, il est très difficile d'y avancer, on ne voit rien... même pas les vitrines des petites boutiques d'art et de déco qui longent la rue. Nous terminons notre boucle en passant devant le Old Spitalfields Market (grand marché couvert à l'architecture victorienne) avant de  rejoindre la City à pied.

    semaine à LONDRES

    La City est avant tout célèbre pour être le plus important quartier d’affaire de Londres au  troisième rang mondial des centres financiers après New York et Tokyo. Banques et assurances multinationales y ont élu domicile dans d’immenses buildings qui rivalisent de hauteur et d'audace et ce n'est pas fini, au vu du nombre de chantiers aperçus et de grues présentes dans les airs... il faut croire que le Brexit n'a pas freiné l'engouement des entreprises pour ce quartier ou bien l'avenir verra de nombreux chantiers en suspens. Mais la City c'est aussi le coeur historique de Londres. Ne soyez donc pas surpris de voir de magnifiques monuments anciens au détour d’une rue: la Cathédrale Saint Paul, la Tour de Londres...

    semaine à LONDRES

      

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

    "The Gerkin", le cornichon de son vrai nom "30 St Mary Axe" !

    Balade en fin d'après midi dans le long des quais du quartier St Katherine's Docks aux allures de petit port de plaisance calme en cette saison . On a du mal à imaginer l'effervescence des hauts lieux touristique que sont Tower Bridge et la Tour juste derrière. Je n'ose imaginer le prix des appartements...

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

       

     

    semaine à LONDRES

    GLORIANA, la barge offerte à la Reine Elizabeth II pour son Jubilé de Diamant (mai 2012). Elle sert à certaines occasions pour promouvoir le respect de la Tamise, pour sensibiliser les jeunes à la préservation de l'environnement.

    semaine à LONDRES

     

     Retour sur la zone de Tower Bridge. Le HMS Belfast à gauche et la mairie ci-dessous depuis les quais.

     

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    La Tour de Londres avec "Gherkin" en arrière plan.

     

    J3: Lundi 24 octobre: BUCKINGHAM PALACE - Musée MADAME TUSSAUD'S - HARRY POTTER & la gare KING'S CROSS

    Ce matin, prêts pour l'incontournable relève de la Garde Royale devant Buckingham Palace. Elle a lieu tous les jours en juillet-août et tous les deux jours le reste de l'année (voir le planning sur: https://www.royalcollection.org.uk/visit/buckinghampalace/what-to-see-and-do/changing-the-guard?language=frLes gardes assurant la relève arrivent de la caserne Wellington accompagnés d'une fanfare militaire. La place est noire de monde... beaucoup d'attente pour au final ne pas voir grand chose.. mais bon, il faut bien le faire, l'événement fait partie des icones de l'Angleterre.

     semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     

     

     

     

     

     

    semaine à LONDRES

    Vite fuyons, et hop dans le métro jusqu'à l'arrêt Baker Street pour continuer notre journée "bain de foule" avec la visite de Madame Tussaud's... Pique-nique au calme dans Regent's Park à deux pas du musée. Attention aux oies gourmandes qui voudraient bien subtiliser une part de nos sandwichs...

    semaine à LONDRES

    Nous avons acheté nos billets pour Tussaud's en ligne et nous ne le regrettons pas. Après quelques recherches sur les heures d'affluence et sur les types de tickets (dont le prix peut passer du simple ou double), il m'a semblé que le matin et la pause déjeuner étaient à éviter ainsi que les tickets VIP ou Priority Entrance (ils ne font pas éviter les queues car vous vous retrouvez avec toutes les personnes qui ont pris ce genre de ticket, nombreuses certains jours). J'ai donc réservé nos entrées (Standard tickets, General Admission) sur le créneau 14h30 (Midday Entry) et miracle! nous sommes entrés de suite, en dix minutes nous avons trouvé la bonne file, fait vérifier nos tickets et pris les ascenseurs pour entrer dans les salles du musée!

    Il faut compter deux bonnes heures pour la visite: les salles qui regroupent des célébrités internationales dans de nombreux domaines: cinéma, chanson, art, sport, politique... sans oublier le petit train qui vous fait revivre la vie londonienne autrefois, la petite attraction Sherlock Holmes (des acteurs en habits d'époque vous confient une enquête) et le cinéma 4D avec les héros Marvel.

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRESsemaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES 

     

    semaine à LONDRES

     

     

     

     

     

     

     

    Retour à l'appartement en fin d'après-midi avec un petit arrêt à King's Cross Saint Pancras qui est sur notre ligne afin que les enfants puissent voir le fameux quai secret 9 3/4 emprunté par les jeunes sorciers pour aller à Poudlard.

    semaine à LONDRES

    La gare King's Cross est citée dans les romans de J.K Rowling mais c'est la gare voisine: Saint Pancras, imposante et magnifique en briques rouges, qui est montrée dans les adaptations au cinéma de l'histoire.

    semaine à LONDRES

     

    Grand hall de King's Cross.

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRESLa statue de Paul Day, 9m de haut, 5 tonnes.

     

    Reconstitution du quai devant la boutique du même nom.

    On vous prête une écharpe et une baguette et un employé vous prend en photo (payante). Vous pouvez vous faire prendre en photo en même temps par un de vos proches.

     

     

     

    semaine à LONDRES

    Il y a beaucoup de queue pour prendre la pose devant le chariot. Nous faisons un tour dans la boutique. Les enfants sont fascinés mais que les prix du moindre article sont chers! Chacun repart avec un écusson de son école préférée: Slytherin (Serpentard) pour l'un, Ravenclaw (Serdaigle) pour l'autre. Mamie se chargera de les coudre sur un pull de retour à la maison et ce sera du plus bel effet. A noter que le magasin de jouets Hamleys sur Oxford Street propose également des objets Harry Potter moins chers.

    semaine à LONDRES

     

     

    semaine à LONDRES

     J4: Mardi 25 octobre: visite de la TOUR DE LONDRES & TOWER BRIDGE - quartier CAMDEN TOWN & ARSENAL

    Ce matin, visite de la Tour de Londres. Nous allons de suite voir les Joyaux de la Couronne car il n'y a pas de queue. Je les ai vus plusieurs fois mais je suis toujours fascinée par le nombre de pierres précieuses incrustées sur les couronnes et épées royales et par le nombre et la grosseur de certains diamants, rubis... pour vous donner une idée de la démesure, la couronne impériale qui a été fabriquée en 1937 pour le roi George VI est sertie de 2 868 diamants, 273 perles, 17 saphirs, 11 émeraudes et 5 rubis (oh et bien sûr la couronne est en or). Nous suivons ensuite différents parcours proposés par l'audioguide pour mieux comprendre la vie et le sort des prisonniers passés par la Tour, la légende des corbeaux et toute une mine d'informations sur ce lieu chargé d'histoire, tour à tour résidence royale, prison, stock d'armes... Le monde afflue en cours de matinée, nous avons bien fait de commencer par les Joyaux.

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     Petite relève de garde à la Tour effectuée par différents régiments professionnels (il ne s'agit pas de soldats d'apparat) selon un planning pré-établi.

     

    Un des animaux réalisés en fil de fer distordu par la sculptrice Kendra Haste.

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

                       Les gardiens de la Tour: les Yeomen Warders (appelés Beefeaters car selon une croyance populaire, ils bénéficiaent d'une ration de beouf tous les jours)

    Nous allons ensuite vers Tower Bridge momentanément fermé à la circulation pour rénovation du pont. La salle des machines n'est pas accessible. Il nous reste l'ascension du pont avec les belles vues qu'il offre sur les alentours et... en-dessous grâce à un passage vitré, frissons garantis, en tout cas pour ceux qui ont le vertige, comme mon fils aîné et moi, c'est même difficile de rester sur la zone vitrée.

    semaine à LONDRES

     

                       The glass floor ...

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

    Pique-nique sur les quais puis direction Camden Town, quartier que j'ai découvert en 1998 et que j'avais adoré. Situé à vingt minutes à pied de l'hôtel où je travaillais, je m'y rendais quasi-quotidiennement l'après-midi pendant ma pause. J'aimais son excentricité, son côté underground et punk, ses boutiques avec des articles gothiques qu'on ne voit nulle part ailleurs, la mixité des gens croisés. Il y avait des touristes certes, mais beaucoup de Londoniens et l'ambiance était plus authentique qu'aujourd'hui. En effet, Camden Town est victime de son succès. On y trouve toujours des articles délurés et farfelus mais aussi la présence de grandes enseignes dans la rue principale. Quant aux étals de street-food, ils en existent encore mais il y aussi un très grand restaurant qui s'est implanté dans Camden Lock (et pas discret: grande verrière au-dessus de l'ancien marché couvert), des terrasses, des tables, bancs et transats (on mangeait sur le pouce avant). Cela reste un quartier sympa à faire où comme dans de nombreux endroits à Londres, on peut manger "exotique" pour pas cher, et se dépayser totalement. En sortant du métro, on longe Camdem High Street où les boutiques, rehaussées de figurines géantes, rivalisent d'originalité. On passe très vite devant le marché Inverness Street Market où on trouve des fripes et des souvenirs bon marché. La partie la plus intéressante de Camden Town étant Camden Lock qui propose un mélange incroyable de boutiques en tout genre: antiquités, vêtements vintage, gothiques, nourriture de tous les continents ou presque. Nous déambulons dans The Stables market: situé dans les anciennes écuries, on se retrouve hors du temps: vinyles, articles vintage... Un petit arrêt "goûter" devant un étal mexicain: four fajitas please! avant d'entrer encore dans un autre univers, une autre dimension avec la visite de la boutique Cyberdog: hard rock à fond, vêtements très excentriques tout comme les vendeurs qui valent déjà à eux seuls le détour (style gothique/punk chic ou crade...), en plus à quelques jours d'Halloween, ils arboraient un maquillage et des lentilles de contact de circonstance... Curieusement, mes ados n'étaient pas à l'aise... trop c'est trop!

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRESsemaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     à l'entrée du magasin Cyberdog, normalement on a pas le droit de faire ni photos ni vidéos

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    Mesdames si vous aimez les bustiers, vous allez être servies... vous pouvez vous habiller comme au XIXème siècle. Ces Messieurs ne seront pas en reste, ils trouveront des redingotes !

     

     

     

    semaine à LONDRES

     Statue hommage à la chanteuse Amy Winehouse qui a habité et  travaillé dans le quartier avant sa fulgurante et courte carrière / vie.

      La partie la plus récente de Camden Lock: nouveaux bars et échoppes à la mode.

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    Camden Town by night: les boutiques ferment, les gens se concentrent dans les bars de Camden Lock

    semaine à LONDRES

    Camden Town, c'est aussi un lieu d'expression du street art, très en vogue dans de nombreuses grandes villes européennes.

    semaine à LONDRES

    Pour moi des exemples de "dérives" qui dénaturent le quartier: l'immense restaurant africain Shaka Zulu et son imposante statue en plein milieu des anciennes écuries et les cafés confortables!

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     

    Rien ne vaut une bonne barquette de nourriture choisie sur un étal traditionnel du marché

    semaine à LONDRES

     Une fois fermé, certains étals se parent de

    fresques originales

    semaine à LONDRES

     Retour à l'appartement en fin de journée, mais que de monde, que de monde ce soir sur la Piccadilly Line... tiens il y a des groupes vêtus de maillots rouges... et qui crient... mais oui bien sûr, il doit y avoir un match avec Arsenal ce soir! Nous descendons à notre arrêt habituel, Finsbury park et suivons la foule, histoire de voir le stade Emirates et de s'imprégner de l'ambiance.

    semaine à LONDRES semaine à LONDRES

     

     J5: Mercredi 26 octobre: visite de HAMPTON COURT PALACE & WESTMINSTER by night

    Aujourd'hui petite excursion à l'extérieur de Londres, au Sud-Ouest au bord de la Tamise avec la visite de Hampton Court Palace (il faut prendre le train à Waterloo Station, c'est direct, le trajet dure 30 minutes et le palais est à 3 minutes à pied de l'arrêt Hampton Court). Ce palais, ouvert au public en 1838 par la Reine Victoria, est essentiellement connu pour avoir été la résidence du membre de la dynastie Tudor le plus médiatisé aujourd'hui: Henry VIII et de ses épouses, mais il a également abrité les appartements de la reine Mary II (une Stuart) et de son époux William III (Guillaume III).

    Au temps d'Henry VIII les immenses cuisines du château étaient réputées pour les festins  donnés au palais pour alimenter ses... 1 000 habitants! Bien que le château ait connu un gros incendie en 1986, qui ravagea toute une aile du palais et fit partir en fumée les appartements du roi ainsi que des tapisseries et autres objets d'époque, tout a été minutieusement restauré à l'identique. La visite des différents appartements est très intéressante, je recommande l'audioguide pour mieux les apprécier. Le jardin à la française de trente hectares offre une balade agréable, bien que fraîche en cette saison! Pour pique-niquer, des petites salles chauffées avec bancs et tables sont mises à disposition des visiteurs à l'intérieur du château, testé et apprécié! Nous avons pris un nombre considérable de photos de cet imposant château de briques rouges et de son parc, un coup de foudre! Nous terminons notre visite par son labyrinthe végétal dans lequel, grâce à une tactique de notre fils aîné, nous ne nous sommes pas perdus (mystère...)

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     Sous serre, la plus ancienne vigne d'Europe

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES 

    semaine à LONDRES

    Henry VIII

    semaine à LONDRES 

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

       Présence de plusieurs mini-jardins à l'arrière du château

    semaine à LONDRES

    Retour à Londres en fin d'après-midi et petit tour dans le quartier de Westminster pour saluer Big Ben et voir quelques artistes de rue.

    semaine à LONDRES

     

    semaine à LONDRES

     

    The London Eye et ses capsules pour une vision panoramique de la capitale. Le long de ce quai, vous trouverez également l'aquarium Sea Life, le London Dungeon (sorte de musée de l'horreur qui retrace par exemple l'histoire de Jack l'Eventreur, du barbier Sweeney Todd...) ainsi que pour les plus jeunes The Shrek Experience.

     

    J6: Jeudi 27 octobre: visite du BRITISH MUSEUM & shopping

    Matinée culturelle aujourd'hui avec la visite du British Museum dont l'entrée est gratuite comme pour les autres musées publics londoniens. Les différentes salles sont classées selon la géographie (Amérique, Asie...), l'histoire (Grèce antique...) ou par thèmes (horloges & montres, argent...). C'est immense et il n'est pas facile de s'y repérer et de se rendre dans les parties que l'on veut faire en priorité. Les galeries de l'Egypte (avec des momies entre autres), de la Grèce et de Rome antiques sont incontournables. Mais il y aussi des objets intéressants dans la salle consacrée à l'Amérique et à l'Asie. Bref, on y passe plusieurs heures. Ne pas oublier bien sûr la pièce phare du musée: la Pierre de Rosette, ce fragment de stèle gravé découverte en 1799 par un soldat français en Egypte lors d'une campagne menée par Napoléon Bonaparte, qui a permis à Champollion au XIXème siècle de déchiffrer les hiéroglyphes.

    semaine à LONDRES 

    semaine à LONDRES

      semaine à LONDRES

     

     

     

     

    semaine à LONDRES    semaine à LONDRES   semaine à LONDRES

    Pas de pique-nique aujourd'hui, retour à l'appartement pour la pause déjeuner où nous prenons également une vraie pause méridienne. Nous avons eu un bon rythme de visite jusqu'à présent, nous pouvons souffler un peu. Fin d'après-midi shopping sur la grande artère commerçante de la ville: Oxford et Regent Street. Le lèche-vitrines n'aura pas été vain pour les garçons: des baskets Nike Air Jordan à meilleur prix qu'en France pour l'aîné, une belle et douce robe de chambre Gryffondor Harry Potter à bon prix chez Primark pour le benjamin (grand magasin pas cher comme un peu Tati en France) .

     

     J7: Vendredi 28 octobre: PORTOBELLO MARKET & quartier NOTTING HILL

    Pour notre fin de séjour, nous choisissons de découvrir le marché de Portobello  et le quartier Notting Hill, rendu célèbre en 1999 par le film Coup de foudre à Notting Hill avec le so British Hugh Grant et l'américaine Julia Roberts mais qui tient davantage sa notoriété aujourd'hui grâce à ses belles façades colorées.

    Portobello Market se trouve sur Portobello Road; longue rue sur laquelle s'exposent antiquités, objets de décoration, babioles et autres bric-à-brac à ciel ouvert et en boutique, ainsi qu'un marché alimentaire et des étals de restauration rapide (choucroute allemande, poulet tandoori, street fries: cornets de frites, sandwichs géants...)

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

          semaine à LONDRES

          Toutes les couleurs sont osées sur les façades résidentielles ...

    semaine à LONDRES

    Ce quartier est vraiment sympa, bohème-chic (nous sommes dans le district de Chelsea) et branché, il est à inscrire sur un programme de visites. De nombreuses maisons sont en cours de rénovation, je n'ose penser à un prix une fois mises sur le marché immobilier... Ce quartier est d'ailleurs également intéressant car l'architecture y est diversifiée: il rassemble les 3 principaux types de l'immobilier londonien.  On y trouve aussi bien de grandes maisons blanches (deux étages) de style victorien avec les "bow windows" (les fenêtres arquées), des "mews", écuries rénovées ou encore des "cottages" colorés avec un étage. 

    semaine à LONDRES  Exemple de cottage

     

     

    Exemple de mews (photo internet)

    semaine à LONDRES

      J8: Samedi 29 octobre: retour en France

     

    Budget: un couple + 2 enfants

    à Londres la catégorie enfants c'est jusqu'à l'âge de 15 ans inclus, ça change et c'est très bien!

    Si vous pensez que Londres n'est pas une destination bon marché, je ne peux que vous le confirmer...

    L'avion n'est pas très cher si on choisit une compagnie low cost.

    Le logement, c'est une autre histoire. J'ai cherché longtemps, sur plusieurs sites: Airbnb, Abritel, Homelidays, Wimdu. Certains appartements sont référencés sur plusieurs sites à des prix différents, cela ne m'a pas plu. Wimdu a des offres attrayantes avec des prix en-dessous de ceux des autres sites mais il y a pas mal de critiques et j'ai vu une dizaine d'appartements dont la photo et le prénom du propriétaire montre une jeune femme de l'est, ça ne m'a pas mis en confiance. Il est difficile de trouver un appartement à 500 euros ou alors il est en zone 4 voire plus. Finalement, j'ai repéré un appartement sur le site Booking.com dont j'ai l'habitude pour des services type weekend avion+hôtel en Europe, et je n'ai pas été déçue. Il s'agit de Fonthill House (3 ou 4 appartements loués par une agence dans ce petit immeuble). L'équipement (peu de vaisselle, pas de torchon) est sommaire mais il est spacieux, propre,et les fenêtres donnent sur une rue résidentielle calme. On peut se reposer après une bonne journée de visites parmi la foule, c'est appréciable. Enfin, il est bien situé (sur la Piccadilly line et Victoria line, métro Finsbury Park Zone 2 à moins de 5 minutes, un Lidl à 5 minutes pour faire ses courses)

    Logement: Dans tous les cas, il faut prendre en compte la zone de transport pour le prix des cartes et le temps passé dans les transports. Se loger en zone 1 ou 2 c'est l'idéal. Si une annonce ne précise pas la zone dans laquelle se trouve l'appartement, c'est qu'il est loin des centres d'intérêt. Il faut, avec l'adresse, bien vérifier où se trouve l'appartement. Google earth permet aussi de voir l'environnement du quartier, et lire les avis vous renseigne sur les services à proximité (supermarché, métro...). Il faut aussi ne pas hésiter à contacter le propriétaire par mail ou par téléphone pour voir sa réactivité et de qui il s'agit.

    Location appartement 7 nuits Zone 2 = 727 euros

    Billets d'avion Easy Jet = 420 euros

    Billets Gatwick Express Aller Retour pour rejoindre le centre de Londres en 3O minutes: la gare Victoria: Adulte: 31,10£ Enfant: 15,55£ soit 109,52£ = 128,60 euros pour nous 4. Une remise de 1O% sur les billets est proposée pour l'achat des billets en ligne.

    Cartes hebdomadaires transport bus & métro: Travel Cards peak 7 jours Zone 1 & 2 = 129,49 euros. Commandées sur internet, reçues par courrier (petit supplément mais cela évite de faire la queue au guichet à la gare très fréquentée Victoria).

    Travel card ou Oyster card? La Travelcard est une carte de transport cartonnée avec un tarif différent selon les zones et sa durée de validité. L'Oyster card est une carte nominative magnétique que l'on charge avec le montant de son choix. Elle s'obtient avec une photo,quelques informations personnelles et une caution. Elle est avantageuse si vous retournez plusieurs fois à Londres. Pour un touriste, la Travel card zone 1 & 2 (ces deux zones couvrent tous les grands centres d'intérêts de la capitale) me semble suffisant.

    Madame Tussaud's, réservation internet. Adulte: 29£ Enfant: 24£ Total = 117,43 euros

    Tour de Londres, réservation internet. Forfait famille = 52,10£ + 4 Audioguides 12£. Total = 71,05 euros

    Tower Bridge, réservation internet. Forfait famille = 13,50£ (remise car salle des machines fermées) = 14,98 euros

    Hampton Court Palace, réservation internet. Forfait famille = 44,50£ = 49,35 euros

    London Pass' ou pas? Il faut le calculer, aller voir sur le site internet les lieux proposés et comparer avec le prix des visites sans le Pass. Pour nous, étant donné que nous avions des tarifs enfants ou famille, le pass ne nous apportait aucune économie, au contraire je payais 4£ de plus avec. Pour amortir le Pass il faut prévoir au moins 5 ou 6 de visites condensées sur 2, 3, 4 jours. à voir avec votre programme donc ainsi qu'avec la concurrence parfois des remises dispensées en ligne (bus Hop on Hop off par exemple).

    Total visites = 252.80 euros

    Total visites + avion + logement + transport public = 1709,85 euros

    Budget prépayé puisque j'ai effectué les achats et réservations sur internet. L'avion a été réservé et payé 3 mois à l'avance. La location a été encaissé 8 jours avant le départ. Les réservations et paiements des visites, 3 semaines avant le départ. Cela permet d'étaler les dépenses. Une fois sur place, peu de dépenses: se sont ajoutés les frais des courses et les achats persos.

    Il y a beaucoup de tentations payantes: des musées-divertissement ou des attractions comme Madame Tussaud's, The Shrek Experience, The London Dungeon, Sea Life, The London Eye... par exemple. Mais Londres c'est aussi un grand choix de musées publics gratuits: British Museum, National Gallery, Musée d'Histoire Naturelle, musée des Sciences, musée d'art moderne: Tate Modern. C'est une chance.

     

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     


    votre commentaire
  • 15 jours sur la Costa Verde (Cantabrie / Asturies) & les Picos de Europa

    Nous avons décidé pour nos vacances d'été 2016 de nous rendre dans un coin de l'Espagne que nous ne connaissons pas: la Costa Verde (qui vous le verrez, porte bien son nom) pour la côte et le parc national des Pics d'Europe pour l'intérieur des terres. Cap sur la Cantabrie et les Asturies donc qui se partagent le majestueux massif des Picos de Europa et les plus belles plages de la Côte Verte. Une formule plage/montagne pour varier les plaisirs.

    J1: samedi 23 juillet: trajet Gers-Hendaye = 281 km

    Un petit arrêt au Pays Basque chez ma belle soeur.

    J2: Dimanche 24 juillet: Hendaye-Orinon (Cantabrie) = 163 km

    Nous ne nous attardons pas à Hendaye car la météo n'est pas bonne du tout: averses sur averses. Nous arrivons dans l'après-midi au camping d'Orinon (derrière la plage du même nom) où il fait un beau soleil. le camping est bien rempli, il ne reste que 3 emplacements! On m'explique à la réception (dans un très bon français) que c'est un weekend de pont à Bilbao d'où l'affluence. Nous nous installons sur un beau gazon épais et bien vert avant d'aller à la plage. Avec la baignade, les vacances commencent réellement.

    Camping Orinon, très bon accueil, en bord de plage. bar/restaurant. Emplacement 13 euros. Adultes 6 euros. http://www.campingorinon.com/

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    CANTABRIE

    J3: Lundi 25 juillet: Santillana del Mar & Comillas

    Départ d'Orinon pour Santillana del Mar (80 km). Malgré son nom, le village n'est pas en bord de mer mais se situe à quelques kilomètres à l'intérieur des terres. Nous nous garons sur un grand parking avant le village que nous rejoignons à pied. Ruelles pavées, belles demeures seigneuriales parfois agrémentées de beaux balcons de bois garnis de géraniums, la ville vaut bien une étape. Le lieu est touristique et ne manque pas de cafés, de restaurants et de boutiques souvenirs. L'Office de tourisme nous informe qu'il est possible de dormir une nuit sur le parking à côté de l'office. Nous en prenons note au cas où.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    L'après-midi nous nous rendons sur Comillas, station balnéaire animée où nous visitons El Capricho de Gaudi, petit palais baroque construit par l'architecte espagnol en 1883 pour le compte d'un riche homme d'affaires. Le bâtiment est une combinaison de briques, faïences, pierres, tuiles et fer forgé dans un style oriental. La maison se nomme Caprice (Capricho) en référence au genre musical du même nom qui fait appel à des formes libres, non académiques.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Après la visite, nous nous baignons sur la plage du centre-ville. Nous avons pu nous garer sur le parking payant sur le bord de mer (pas de barrière de limitation de hauteur du véhicule comme très souvent en France). Une employée municipale nous dit que le parking n'est plus payant à partir de 19h et que nous pouvons donc prendre notre temps après la baignade mais que nous ne pouvons pas dormir ici. Elle nous indique un endroit pour la nuitée, face au cimetière en nous assurant que la vue est belle (elle surplombe la mer). Nous nous y rendons avec un autre camping cariste français. La circulation n'est pas gênante dans ce quartier.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    J4: Mardi 26 juillet: San Vicente de la Barquera - Rionansa & Pechon

    Ce matin direction San Vicente de la Barquera à une dizaine de kilomètres de Comillas. C'est très nuageux et ce ciel gris ne met pas en valeur la vieille ville entourée d'un écrin de verdure et des pics d'Europe que nous ne voyons pas, c'est bien dommage. Nous croisons peu de touristes au centre historique. Nous redescendons en basse ville et nous nous baladons le long des quais pour observer quelques pêcheurs qui déchargent les dernières caisses de poissons. D'autres vérifient les filets tandis que mères et épouses derrière s'affairent à les repriser. L'après midi nous nous rendons à l'intérieur des terres direction Rionansa pour visiter les grottes El Soplao. Nous faisons la queue pour finir par apprendre que c'est complet pour la journée. Les enfants sont déçus, ils ont vu les photos, s'intéressent beaucoup à tout ce qui est minéraux, géologie... Nous prenons les billets pour le lendemain début d'après midi. Le ciel ne s'est pas éclairci, nous n'avons pas de chance sur cette journée. Nous le regrettons d'autant plus qu'il y a plusieurs départs de randonnées pédestres et VTT depuis le parking des grottes et que nous surplombons la vallée...

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Nous décidons de redescendre sur la côte. Nous passons la fin de journée et la nuit au camping Las Arenas à Pechon vers Unquera, le plus proche des grottes. L'accueil est médiocre, la nuitée est chère pour une famille (44 euros sans électricité) mais le site est super: verdure et plage sauvage (galets) avec des cavités. Mes fils s'y baignent et explorent la plage avec plaisir. Je suis surprise qu'elle ne soit pas surveillée car l'océan y est agité et la marée peut piéger des gens dans les cavités. La prudence s'impose.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     ASTURIES

    J5: Mercredi 27 juillet: Grottes El Soplao - playa La Franca & Buelna

    Nous pouvons quitter le camping à 13h. Les enfants en profitent alors pour se baigner et nous mangeons au camping avant de rejoindre les grottes El Soplao. Changement de décor avec le retour aux pâturages et à un peu plus d'altitude. Le site tient ses promesses avec de très belles excentriques et autres formations géologiques qui tapissent le sol et les parois des grottes. Tarifs: Adultes: 12 euros Enfants (4/16 ans): 9.50 euros. Après la visite, la météo étant encore très instable et grise, nous ne profiterons pas non plus aujourd'hui du cadre et préférons rejoindre le bord de mer à la recherche d'un ciel plus clément. Nous passons le reste de l'après midi sur la plage La Franca cool à une dizaine de kilomètres avant Llanès. Nous y sommes allés par hasard et nous avons eu une bonne surprise: la plage est magnifique: la couleur de l'eau, les nombreux rochers et cavités valent l'étape. Nous la quittons tardivement (jusqu'à ce que le secouriste évacue les cavités car dans 20 minutes la marée aura recouvert tous les rochers et il faut éviter que des gens se retrouvent piégés... )

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Nous passons la soirée au charmant et typique village de Buelna: façades des maisons très soignées et fleuries par des bougainvilliers et une belle vue sur la mer à l'arrière du village. Nous dînons à l'auberge des Pèlerins où nous goûtons, sur les conseils du propriétaire, une spécialité des Asturies, le "Cachopo": du jambon Serrano coupés en lamelles cuites et pannées accompagnées ici de frites et de poivrons rouges "moelleux". Super accueil. Nous demandons où nous pouvons dormir, l'aubergiste nous dit "mais ici, bien sûr devant mon auberge tu seras tranquille, je veille!"

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    J6: Jeudi 28 juillet: Llanès & Playa La Ballota - Cangas de Onis

    En route pour Llanès, ville balnéaire animée de la côte. Un point de chute pour se restaurer et/ou pour se réapprovisionner. Sinon, je n'ai pas trouvé de charme particulier à la ville aux rues et façades vieillotes. Passage à l'Office de Tourisme avant de se rendre à la plage Ballota, belle et prisée, repérée sur internet. D'emblée on nous dit qu'en camping car ce n'est pas possible d'y accéder, je demande qu'on me précise le nom du village où elle se trouve et qu'on fera le reste à pied. Effectivement l'accès direct à la plage est une piste assez raide et très caillouteuse sur laquelle mêmes les voitures ont une mauvaise adhérence et de toute façon, il est impossible une fois en bas de se garer et de faire une manoeuvre pour un camping car. Nous sommes arrivés par le village de Cué, assez étroit (et ça l'Office de tourisme ne nous l'a pas dit, il y a pourtant de plus en plus d'espagnols camping caristes, va falloir se mettre à la page! dans l'autre sens, en venant par Andrin, c'est plus facile), puis nous nous sommes garés sur un petit parking en bord de route non loin de la piste. Nous préparons le pique nique et c'est parti pour la plage. Elle a de l'allure, il y a du monde, nous en profitons jusqu'en fin d'après midi.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Llanès

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Paysage typique des Asturies

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Ne pas hésiter à vous promener au-dessus de la plage pour de belles prises de vue

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    On dirait pas comme ça mais il y a eu beaucoup de monde dans la journée

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    à la fin de la journée, à marée basse

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Nous partons en fin de journée pour Cangas de Onis afin de se rapprocher du parc national des pics d'Europe. J'avais noté quelques aires de camping cars dans la région avant de partir. Arrivés à Cangas de Onis, nous découvrons la grande ville des Picos, très animée, ça grouille de monde. "L'aire" est en fait 4 places réservées aux camping cars sur le grand parking pour le départ en bus pour les lacs du Covadonga. Nous avions déjà vu au pays Basque des aires où le parking est partagé avec les voitures, mais seulement 4 emplacements, c'est ridicule d'appeler ça une aire. Nous rejoignons de nombreux campings cars sur un parking non goudronné moyennement propre en face. Ca ressemble à un terrain vague mais c'est bien indiqué comme un parking poids lourds. Je suis déçue de l'accueil inapproprié d'une telle ville (il n'y a pas de camping à Cangas de Onis). Nous faisons un tour le soir dans les rues très animées qui ne manquent pas de bars et de restaurants. Nous goûtons le sidre, autre spécialité de la région. Surprise, ici il n'est pas gazéifié, on vous en sert au fond d'un grand verre avec tout un cérémonial (le serveur place la bouteille très haut au-dessus du verre) et on doit le boire cul sec. Pas terrible!

    J7: Vendredi 29 juillet: Covadonga - Poncebos: randonnée Ruta del Cares

    Nous décidons de ne pas prendre le bus (cher pour une famille, 32 euros) pour faire les lacs de Covadonga. Le ciel est très couvert et mon mari n'est pas très chaud pour participer au tourisme de montagne de masse, faire la même randonnée que tout le monde en même temps... Nous montons en camping car sur Covadonga pour voir le sanctuaire dont nous faisons vite le tour. Il est imposant.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Pique-nique et après midi sur Poncebos, où nous faisons la randonnée Ruta del Cares cool, à flanc de montagne, dans un paysage minéral aux montagnes encaissées avec la rivière Cares et un peu de verdure en contrebas. Randonnée  je dirai presque tous publics, peu de dénivelé (mais au départ et donc à la fin, ce n'est pas une boucle mais un aller-retour). La marche est cependant longue, compter 6h30. Le ciel était voilé lorsque nous sommes partis puis il s'est ouvert, il y a très peu d'ombre sur le chemin (quelques voûtes), je la déconseille donc par grosse chaleur. Je ne peux que recommander comme d'habitude le port de chaussures de randonnée, d'autant plus que de nombreux cailloux du chemin sont polis (et donc glissants) à force du passage des gens. La Ruta del Cares étant une randonnée incontournable et très connue dans le parc des Pics d'Europe, et c'est vrai qu'elle est spectaculaire. Ce sentier relie le village de Poncebos à celui très isolé de Cain de Valdéon. La seule communication était sinon 100km de route contournant toutes les montagnes alentours... Le sentier a été creusé dans la roche à partir de 1915 jusqu'en 1920 car la construction d'un canal (visible lors de la randonnée) voué à l'alimentation en eau de la centrale de Poncebos l'a rendu nécessaire pour son entretien.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Les rares coins d'ombre sont sous les tunnels

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

    Le canal

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Dans ce paysage minéral inhospitalier, chèvres et boucs sont à leur aise, perchés!

     Soirée et nuit au camping Naranjo de Bulnes juste après Las Arenas de Cabrales. http://campingnaranjodebulnes.com/http://campingnaranjodebulnes.com/

    J8: Samedi 30 juillet: Las Arenas de Cabrales

    Journée de repos au camping pour ma fille (9 mois) et moi. Journée VTT pour les hommes.Le temps est malheureusement couvert et menaçant. Je fais un tour avec la poussette au village Las Arenas de Cabrales situé tout près du camping et facilement accessible à pied. Ici, rien à voir avec Cangas de Onis, cette petite ville est moins bondée et plus authentique. On y trouve des cafés, restaurants, quelques boutiques bazar et deux petits supermarchés. Le camping est très agréable au bord d'une rivière et très ombragé. L'accueil a été excellent et nos adolescents ont gentiment été comptés comme enfants. Les prix sont raisonnables Adultes: 7 euros, enfants: 5.60 euros, emplacement: 9 euros (rien à voir avec les campings de la côte souvent décourageants). Seul bémol: les douches avec des portes saloons. On s'y fait!

    Retour des garçons qui eux ont pris une petite averse dans un village voisin. Nous voudrions faire d'autres randonnées depuis le funiculaire de Bulnes mais le temps se détraque et de la pluie est annoncée pour le lendemain et surlendemain. C'est dommage, décidément, la météo dans les Asturies est bien capricieuse. Dîner avec des platos combinados au restaurant du camping avec des tarifs là aussi très raisonnables.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

      petit village vu sur le parcours VTT effectué

       par les garçons

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    GALICE

    J9: Dimanche 31 juillet: Arenas de Cabrales - Ribadeo, Galice = 245 km

    Les prévisions météos se concrétisent; il pleut en continu et c'est à regret que nous quittons ce camping et cet endroit sympa. Nous remontons vers la côte que nous longeons pendant des kilomètres et il pleut, il pleut... J'avais émis le souhait en début de voyage d'aller jusqu'en Galice si nous en avions le temps pour voir les fameuses plages des Cathédrales, voilà l'occasion. Nous roulons jusqu'à Ribadeo où enfin nous entrevoyons des éclaircies, ouf, sauvés! Les plages des cathédrales se situent une quinzaine de kilomètres après Ribadeo. Nous les découvrons à marée haute et les trouvons déjà magnifiques. Nous dormons sur un parking d'une des plages voisines en espérant trouver le soleil à notre réveil...

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    J10: Lundi 01 août: Plage des Cathédrales, Galice

    Chouette! Le soleil et la chaleur sont enfin au rendez-vous. Nous retournons sur le site des plages des Cathédrales à marée basse cette fois. Mais là mauvaise surprise: l'accès se fait sur réservation internet frown (car limité à 4800 personnes pour préserver le site). Nous ne sommes pas les seuls à pester et à ne pas le savoir! Nous trouvons difficilement des indications sur place: une malheureuse affichette sur le cabanon de l'Office de Tourisme (exceptionnellement fermé ce matin là). Nous notons le site internet pour nous inscrire pour le lendemain.

    https://ascatedrais.xunta.es/monatr/iniciohttps://ascatedrais.xunta.es/monatr/inicio

    En attendant, nous nous contentons de la vue du dessus et c'est déjà pas mal. Nous passons l'après midi à la plage face au parking où nous avons paisiblement dormi. Toutes les petites plages ici sont surveillées et proposent toilettes et douches. Les plages changent de forme et d'espace au gré des marées.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Nous prenons l'apéritif en début de soirée dans un bar improvisé (aux allures de buvette améliorée) près de la plage car il annonce "pulpo a la gallega". Mon mari n'était pas très convaincu par la gargotte mais cuit à la commande à la vapeur dans un pot devant vous puis découpé et assaisonné, c'est un régal. Le gérant accueillant et bon commerçant, passe de table en table avec du jambon serrano à picorer. Une bonne surprise ce petit bar. Retour à la plage des Cathédrales après dîner pour le coucher de soleil cool. La marée est basse comme le matin sans contrôle de "papier" cette fois!Tant mieux car nous n'avons pas réussi à nous inscrire pour le lendemain: mauvaise connexion et l'inscription est longue (il faut les numéros de carte d'identité pour chaque visiteur par exemple).

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

     

     

     

     

    On comprend mieux le nom de ce fabuleux site naturel

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Nuit sur le même parking (un pré complet dans la journée, tranquille le soir). Nous sommes deux camping cars (les autres se massent tous sur le même grand parking en face du site des Cathédrales où l'herbe est laide et sale!)

    J11: Mardi 02 août: Rinlo, Galice

    Matinée courses à Ribadeo, vidanges et plein d'eau à la station essence de l'Eroski équipée. Déjeuner face à la mer et après-midi sur le petit village de Rinlo. Nous nous baignons depuis les rochers du village, l'eau est ici glaciale!

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa 

    Retour dans les Asturies: soirée et nuit à l'aire de Puerto de la Vega (au port) à 44 km de Rinlo.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     ASTURIES

    J12: Mercredi 03 août: Castaneras & playa El Silencio - Cudillero

    Nous nous rendons au village Castaneras depuis lequel se trouve l'accès à la plage El Silencio. Nous nous garons au village (3/4 places disponibles) mais nous découvrons ensuite en nous dirigeant vers la plage un pré qui fait office de parking tenu pars les locaux, 1 euro pour les voitures, 2 euros pour les camping cars. Il y a même une buvette! C'est sympa et astucieux, les villageois ont su transformer ce qui aurait pu être une nuisance -le va et vient des touristes- en recettes pour la petite commune. Quelques voitures descendent la piste pour se garer au plus près de la plage, ce n'est pas possible en camping car. Le ciel est bien voilé, ça recommence... ça donne une certaine ambiance au site cependant. Heureusement après le pique nique, le soleil sort et toute la majesté du site s'offre à nous cool. C'est une plage très sauvage, rien à voir avec celles vues jusqu'à présent. Les rochers sont comme déchiquetés, les vagues petites mais fortes et bruyantes. Ici on ne se baigne pas (certains essaient dont mon mari et mon fils aîné, sans succès) car les galets sont gros, l'eau profonde de suite et les vagues remuent tellement les galets qu'ils engloutissent vos pieds... difficile de se mouvoir ou bien de nager. On ne se baigne pas donc on admire le site et on se sent tout petit face à Dame nature...

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

     

     

     

     

     

     

     

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Nous terminons l'après-midi à Cudillero, un village de pêcheurs aux façades colorées niché à flanc de colline. La circulation est interdite dans le village (très étroit) pour les non résidents. Pour le stationnement, il y a le port.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     Nous allons à l'aire de Candas (à 44 km) pour la soirée et la nuit. Le GPS nous mène dans une "rue" (elle s'apparente davantage à une piste) derrière la gare, on le suit jusqu'à un bâtiment désaffecté taggué... puis décidons de faire demi-tour (difficilement, bravo le conducteur. Mon mari est ancien conducteur de car ça aide!) Nous rejoignons l'entrée de la ville où est indiqué l'aire, si on avait su... Un super virage en épingle pour y accéder cependant! L'aire (6 places) décrite sur le site espagnol comme "tranquille dans un coin de verdure" s'avère être en effet derrière la ligne de train (il en passe toutes les semi-heures jusqu'à 23h30) et ledit coin de verdure est une "area recreativa" sorte de petit parc avec tables de pique nique, barbecues (appréciable) et petit terrain de skateboard. Nous avons de la chance toutefois car ce soir là elle n'est pas fréquentée, pas plus que le terrain de skate. Nous faisons un tour dans la ville où l'affluence est à son comble, les terrasses et rues débordent de monde, c'est impressionnant et très bruyant!

    J13: Jeudi 04 août: trajet Candàs - Potès (parc national Picos de Europa)

    Journée de trajet Candàs-Potès (200 km). Nous repassons par Cangas de Onis toujours aussi noir de monde notamment devant le célèbre pont en pierres avec la Croix des Asturies suspendue en-dessous: il faut carrément attendre son tour pour le prendre en photo...

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa photo copiée sur internet

    Puis nous descendons par le Défilé (Desfiladero) de Los Beyos, le Col (el Puerto) del Ponton, la petite ville de Riano située sur le lac-barrage du même nom. Lieu étrange: des bâtiments quasiment neufs, modernes dans une ville au milieu de nulle part (c'est vraiment très enclavé). Nous remontons ensuite sur une route déserte par le Col de San Glorio jusqu'à Potes, point d'entrée du parc national des Picos en Cantabrie, où le contraste est brutal: la ville grouille de touristes.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa on a pas été gênés par la circulation...

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    le lac de Riano

    La pluie et la grisaille nous accueille à Potes. Nous nous rendons à l'office de tourisme pour avoir des renseignements sur les randonnées à faire. L'accueil est très moyen. l'employée est expéditive (alors que personne n'attendait derrière nous), elle se contente de nous donner un petit dépliant sur la ville, une photocopie de mauvaise qualité indiquant les campings et de nous dire que nous devons demander les informations sur les randonnées directement au funiculaire de Fuenté Dé. On ne peut pas dire qu'elle sait vendre sa région. Pourtant la marche en montagne ne s'improvise pas. on veut bien payer la montée en téléphérique mais en sachant ce qu'on peut faire une fois en haut; la durée, le niveau de difficulté... elle a bien vu une famille avec 3 enfants dont un bébé.

    Le nombre de 4*4 croisés et de vitrines "Raid/Aventure" nous fait penser encore une fois au tourisme de montagne "tape à l'oeil" et de masse et nous nous demandons si nous allons pouvoir faire de vraies randonnées, avec nos pieds! Nous nous arrêtons dans trois campings: tous complets! Nous dormons sur le parking en face du téléphérique de Fuenté Dé avec une dizaine de camping cars et fourgons malgré l'interdiction d'y stationner la nuit. N'ayant pas le choix, je vois mal comment on pourrait nous déloger.

    CANTABRIE

    J14: Vendredi 05 août: Fuente De - Picos de Europa

    Ciel bleu et soleil ce matin. Le téléphérique ouvre à 9h. Nous y sommes à 9h15 et il y a déjà la queue. Nous obtenons nos billets un quart d'heure plus tard et monterons dans la cabine une heure après (passage par lot de 40 personnes: 2 cabines de 20 personnes). Nous avons décidé de monter en téléphérique (11 euros l'aller adulte, 4 euros les enfants jusqu'à 12 ans) et de faire la descente à pied. Il faut compter 3h30. La montée en téléphérique dure 1min40s mais ça semble assez long pour certains qui ont le vertige... la plus sereine c'est ma fille qui babille tranquillement. Une fois en haut, c'est magnifique. Nous sommes au pied des pics, le ciel est dégagé, parfait! Nous entamons la descente sur une piste (qui constitue la moitié du chemin retour) par laquelle montent également des 4*4. On croise même un restaurant en altitude puis un hôtel/restaurant, les deux fonctionnant avec des groupes électrogènes. Drôle de pratique dans un parc national! Pas très soucieux de l'environnement. Je pense que se loger et se restaurer dans la vallée suffit. La deuxième moitié de la descente vers Fuenté Dé coupe à travers bois et herbe avec quelques montées. Le tout fait une belle randonnée avec de beaux paysages et points de vue.

    Retour au parking où nous passons une deuxième soirée et nuit. Mon mari choisit la randonnée du lendemain sur les panneaux explicatifs (enfin...) Il y a aussi quelqu'un qui vous renseigne dans un petit cabanon sur le parking.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

     

        Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    J15: samedi 06 août: Fuente De -Picos de Europa - San Vicente de la Barquera

    Très beau temps aujourd'hui aussi, ça fait du bien. Mon mari et mes deux fils partent de bonne heure pour effectuer la boucle de 14 km PR PNPE 25 Vega de Liordes avec 1218 m de dénivelé et jusqu'à 2403m d'altitude. La petite et moi restons au camping car nous reposer. L'affluence est à son comble en ce début de weekend. Le pré face à nous est utilisé comme parking supplémentaire avec des employés municipaux pour y diriger les automobilistes. Les poubelles sont partout pleines à craquer et bien sûr les gens laissent leurs ordures n'importe comment à côté. Il va falloir penser à mieux organiser et gérer les flux de visiteurs. Une partie du pré pourrait par exemple être utilisée pour une aire camping car payante (le terrain du camping près du funiculaire ne se prêtant pas bien à l'accueil des camping cars). Cela ne polluerait pas davantage que le va et vient des 4/4 dans la zone et libèrerait le parking voitures.

    Je retrouve mes hommes heureux de leur belle randonnée même si la descente sur le pierrier était un peu rude et qu'ils ont préféré s'encorder.

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Une douche et ça repart! D'autant plus que nous ne pouvons pas rester une nuit de plus sur ce parking car aujourd'hui un avertissement papier a été placé sur chaque camping car. Il faut libérer de la place je pense pour le dimanche. Nous repassons par Potes, le Défilé de la Hermida puis nous arrivons à San Vicente de la Barquera qui par beau temps nous fait une impression bien différente que la semaine précédente. De plus, en venant de Pesuès et non pas de Comillas, nous avons une superbe vue sur la ville et sa presqu'île avec par ciel clair, les Picos qui se dressent fièrement derrière. Il y a un monde fou en ville et la circulation est très dense. Nous nous dirigeons vers le camping en face de la ville au niveau de la plage, il est complet. Nous souhaitons faire les vidanges et le plein d'eau en payant le service mais le camping refuse. Un camping cariste espagnol nous apprend que le stationnement sur le parking de la plage est toléré jusqu'à 23h et qu'au delà la guardia civil distribue les amendes. Il nous donne une solution, il y a possibilité de se garer sur le parking (un grand pré) face à la plage de Gerra, 3 km plus loin. Nous dînons dans un petit restaurant près du camping puis nous y allons. Un panneau indique le prix du stationnement à la journée: 10 euros pour les fourgons et une interdiction d'y rester camper la nuit... mon mari est fatigué, on a de tout manière pas d'autre choix, on rejoint alors la grosse dizaine de campings cars garés au fond.

    J16: dimanche 07 août: San Vicente de la Barquera - Argelès Gazost, Hautes Pyrénées

     Le gardien du parking arrive vers 9h. Nous lui demandons s'il connaît une aire de vidange il nous répond que nous pouvons vidanger notre cassette dans les toilettes de la plage et faire le plein d'eau au robinet au fond du parking (raccordé au ruisseau du pré). Ouf, il était temps..! Etant donné que nous avons passé que la nuit, il ne nous fait payer que 5 euros. Beaucoup de fourgons et de camping cars semblent rester plusieurs jours. Le parking est agréable puisqu'il s'agit d'un grand pré vert et la plage en face est un spot de surf. La municipalité pourrait organiser une aire officielle (là j'ai l'impression que les nuitées sont autorisées par le gardien pour son argent de poche!) Nous quittons les lieux et remontons sur Comillas en passant par Oyambre, une aire est indiquée!

    Nous entamons notre trajet retour avec un soleil magnifique. Dommage que la météo ait été moins bonne lorsque nous faisions la côte. Nous partons sur Tarbes pour passer la soirée avec de la famille avant de passer quelques jours dans les Hautes-Pyrénées, terre natale de mon mari.

    BILAN

    yes - les paysages de la côte: le mélange pâturages, rochers/falaises fait penser à l'Irlande

    - la préservation de la côte: la nature garde ses droits, pas d'immobilier intempestif comme en Méditerranée

    - la possibilité de faire du camping sauvage avec les espagnols qui n'hésitent pas à vous dire où vous pouvez le faire. La tarification des campings en Espagne étant désavantageuse (il faut ajouter au prix de l'emplacement toutes les personnes de la famille en supplément alors qu'en France, deux personnes sont comprises dans le forfait emplacement), c'est appréciable!

    - la présence de cafétérias, bars et restaurants partout, même dans de tout petits villages avec des prix bien plus bas qu'en France

     

    no - le manque de véritables aires camping car, l'Espagne s'y est mise tardivement et face à l'engouement des Espagnols pour le camping car, on a l'impression que des emplacements sur des parkings existants ont été réservés aux campings car. Certes ces aires sont gratuites et ont un service de vidange mais les municipalités gagneraient à aménager des aires plus agréables et adaptées, payantes dans ce cas.

    - l'affluence sur les sites sur cette période. Si vous le pouvez, découvrez cette région en hors saison

    - le manque d'informations données sur différents offices de tourisme qui n'essaient pas de cerner vos besoins, vos envies. Les informations données sur les sites internet des OT sont également vagues pour préparer votre séjour à l'avance (situation des plages notamment, on vous indique le canton dont elle dépend, ce n'est pas l'endroit où elle se trouve... )

    Costa Verde: Cantabrie - Asturies & Picos de Europa

    Afficher l'image d'originedrapeau des ASTURIES

     


    votre commentaire
  • Bonjour! Désormais Eklablog fait paraître de la publicité sur les blogs qu'il héberge. Cela est imposé, je n'ai pas de partenariat publicitaire. Si cela vous gêne sur mon site et pendant vos navigations sur internet en général, n'hésitez pas à télécharger le bloqueur de publicités ADBLOCK PLUS. Cela fonctionne très bien.


    votre commentaire
  • Manifestations annuelles proposées par le circuit Paul Armagnac,

    NOGARO, GERS

    Nous fréquentons le circuit depuis juin 2000 date à laquelle nous avons assisté à nos premières courses de camions, une compétition devenue depuis pour nous un rendez-vous estival habituel. Dans la région, il se distingue des deux autres circuits automobiles (Pau-Arnos et Albi) par la diversité de ses courses et événements: autos GT, motos, drift, camions & anciennes voitures. Il y en a pour tous les goûts! Quelques courses sont communes avec le circuit mythique Le Mans mais à Nogaro les paddocks et les pilotes sont plus accessibles, c'est véritablement un circuit qui a à coeur de satisfaire et toucher le public.

    Plusieurs parkings (dans l'herbe) sont à disposition des visiteurs. Le premier face à l'entrée principale du circuit, se transforme en immense aire de camping car sur les gros événements comme en juin pour les camions ou à Pâques pour les courses GT, c'est impressionnant, impossible de les compter!

    Courses de camions (Championnat France & Europe) Juin 2016

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

      

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     Les filles aussi s'y mettent, ici l'Allemande Steffi Halm

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Les courses de camions c'est aussi le rendez-vous des routiers amoureux de leur camions qui les bichonnent, les font décorer. Un concours est organisé pour récompenser les plus beaux camions décorés et les plus beaux camions américains (American Trucks). Ils défilent dans la ville le samedi soir et le dimanche à midi sur le circuit et sont visibles sur un grand parking tout le long du weekend.

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

       

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32Circuit Paul Armagnac NOGARO 32Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

      

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Fan de Mylène farmer, fan des Enfoirés ou encore de Rihanna

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

      

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Le graphiste grave le visage de la chanteuse sur la vitre

     

     

     

     

    Fans de cinéma: Mad Max Fury Road, The Avengers et tant d'autres...

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32  

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32 

     

      

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32http://ekladata.com/ASQtopzHWYwYGHEX47Z6ugkNvkM@310x464.jpg

    Bref, les courses de camions constituent un moment convivial et populaire avec en plus des courses en elles-mêmes, la présence et la parade des camions décorés, des animations de Trial (moto), l'arrivée le vendredi soir en ville des pilotes et de leur camion pour une soirée dédicaces, la visite du paddock avec les stands/ateliers visibles (ainsi que les pilotes).

     Une véritable institution: les courses de Pâques

    Cette compétition lance la saison automobile en France. Vous pouvez assister au Championnat de France GT et protoypes, au Championnat de France Supertourisme mais aussi à la Coupe de France Renault Clio et à la Twingo Cup.

    Photos Pâques 2016

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Grosse frayeur cette année sur une course Prototypes:

    Retour vers le passé: les HISTORIQUES en septembre

    Il s'agit d'un meeting de véhicules historiques de compétition devenu une série officielle de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile). Le circuit propose le Championnat de France de véhicules historiques Lotus, Ford, GT, F3... De nombreux anciens modèles sont à admirer sur le grand parking intérieur du circuit.

    Photos 2010, en attendant celles de septembre 2016...

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

     

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Nouveau depuis 2015: compétition de DRIFT 

    Si vous avez des garçons (enfants, adolescents) dans votre entourage, cette compétition les ravira. Des voitures stylées (coupés sport de moyen gabarit ou quatre roues motrices transformées en propulsion) parfois sponsorisées par des marques qu'ils connaissent et affectionnent (Freegun par exemple) qui font des dérapages sur la piste... un régal! Le drift est une discipline automobile encore peu connue en France qui consiste à réduire l'adhérence à la piste des roues arrières pour faire glisser, "dériver" ("drift" en anglais) la voiture lors des accélérations. Mais pas n'importe qui, n'importe comment! Les pilotes sont entraînés et sont notés selon des critères précis comme la trajectoire, la vitesse, l'angle d'attaque, le style, le freinage...

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

     

     Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Rendez-vous nostalgique: le CLASSIC FESTIVAL en octobre

    Commentaires & photos à venir...

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

     

    Circuit Paul Armagnac NOGARO 32

      


    votre commentaire
  • Gruissan fait partie, avec Narbonne, des stations balnéaires prisées par les Toulousains, les Ariégeois et les Gersois en raison de leur proximité. Nous ne faisons pas exception à la règle et ma foi, je dois dire que pour un long weekend, Gruissan est une petite destination agréable. Le seul bémol, et ce qui me ferait donc peut-être pas rester une semaine entière, c'est la force du vent de cette côte (réputée d'ailleurs pour ses compétions de kitesurf et autres voiles).

    Gruissan

    Gruissan

    Gruissan

    Compétition de kitesurf, avril 2016

    A la fin des années 80, cette petite ville balnéaire a été un temps rendue célèbre par le film de Jean-Jacques Beinex qui a lancé la carrière de Jean-Hugues Anglade et de Béatrice Dalle: 37.2° le matin. L'histoire dramatique du couple se déroule dans un des chalets en bois sur pilotis, particularité de Gruissan. Aujourd'hui, il y a toujours autant de chalets sur la plage. Celle-ci qui porte leur nom: plage des chalets (avec une aire de camping car).

    Afficher l'image d'origine Gruissan

    petit chalet à l'entrée de la plage qui rappelle le film

    Nous avons choisi l'aire des Quatre vents, agréable et calme car située d'un côté le long du port de plaisance et bordée par la mer de l'autre côté. Stationnement de midi à midi pour 9 euros à régler auprès des seniors sympas qui se relaient employés par la municipalité. Idéale en hors saison car proche du centre touristique. Elle est par contre loin de la plage

    Gruissan

     

    Gruissan

    Gruissan

    Activités à Gruissan (en dehors de la baignade et de la voile): VTT ou randonnées dans le Massif de la Clape et visite des Salins. Nous avons suivi le sentier pédestre de La Goutine (rando facile, familiale) qui longe notamment le Rec, un ruisseau asséché avec les "marmites". Arrivés sur le plateau de Castella, nous avons eu un beau point de vue sur Gruissan et ses salins avant de redescendre.

    Gruissan

    Gruissan

    Gruissan

    le sentier empierré qui longe le Rec et les "marmites" (ici complètement asséchées)

    Gruissan

    Gruissan

    Vue sur Gruissan et les salins

    Gruissan

    Gruissan

    Après la randonnée, nous avons fait une halte aux salins et avons fait quelques achats dans la boutique.

    Gruissan

    Le lendemain, nous terminons notre petit séjour par une visite de Narbonne. Très beau centre-ville où il est agréable de prendre un verre en terrasse après avoir visité la Cathédrale Saint-Just, de flâner le long du canal de la Robine et de faire les boutiques sur le pont des Marchands. Sans oublier le marché couvert: les Halles avec des étals qui rivalisent de produits frais, on a envie de tout goûter...

     

    Gruissan

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Gruissan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Gruissan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le canal de la Robine, classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1996

    Gruissan

     

    Gruissan

    Le Pont des Marchands sur lequel se trouve une rue commerçante

     

    Gruissan

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires